Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vos retours sur la "vidéo city paris 2015"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour à tous,

Je ne suis pas allée à la "vidéo city paris 2015" mais j'avoue que je suis intriguée sur les avis internes concernant cet évènement parisien... Surtout sachant qu'une partie de la vidéothèque était présente.
Suite à un article assez "désapprobateur" d'une page facebook que je suis (soirées geek) j'ai voulu en savoir plus.

Donc, depuis ce matin je surf sur le net pour voir les réactions... Et je tombe souvent sur les mêmes : "Une vague d'ados prépubère hystérique et en pleurs à l'idée de rencontrer leurs idoles complètement méconnues des parents (qui sont d'ailleurs complètement dépassés par cette mode)".
S'ensuit un étalage condescendant sur les vidéos youtube et d'insultes concernant ces "jeunes" (car ils ne retiennent que ça) qui font des vidéos "stupide" sur internet. Ceci est un gros résumé...

J'ai hésité grandement à me rendre à cette convention. Mais quand j'ai vu la liste des youtubers celle-ci présenté (grosso merdo) 15% des youtubers de vidéos ludiques comme nous essayons tous de faire sur ce forum.
Bref, ceci n'est que mon point de vue personnel sur ma raison de ne pas me rendre là-bas.

L'image de youtube va mal et les retours de cette convention n'aident pas tellement. Nous sommes déjà mal vu et critiqué par certains médias qui nous considèrent comme des gamins qui veulent juste se faire connaître en racontant leur vie et à côté de ça on oublie tous les adultes qui font un véritable travail comportant plusieurs casquettes (chercheur, écrivain, scénariste, pédagogue, caméraman, acteur, monteur, etc.).

Donc, après avoir vu que des avis négatifs sur cette convention de personnes qui y sont allé en simple visiteur (et qui, apparemment, se sont fait "piétiner" (si si, ils le disent...) par une "horde" d'adolescent hystérique). J'aimerais connaître les retours de ceux qui y étaient pour avoir un autre son de cloche (car pour le moment, je ne retiens que ça. Mais un seul point de vue ne me suffit pas ^^).
Enfin, si vous le voulez bien Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw
Bonjour Létice !

Je suis allé à la VCP les deux jours pour essayer de rencontrer les intervenants YTbers et d'obtenir des interviews courts à diffuser auprès de mes auditeurs.

C'était une convention très spéciale, beaucoup de choses positives, comme beaucoup de choses négatives.

Le positif :
+ la plupart des Podcasters passaient du temps avec leurs fans, ca créait vraiment un lien amical, bien plus qu'un simple "photo, signature, ciao"
+ beaucoup d'intervenants, il y en avait pour tous les gouts (Education, Humour, Maquillage, Sport, JeuxVideo)
+ Une scène permettant de faire un "show" en live, c'était même par moment un "mini-concert" entre les dédicaces

- L'organisation était très bizarre.. la presse n'avait pas accès aux coulisses VIP et devait pour la plupart faire la queue pour avoir des interviews de 30 secondes, comme tous les autres fans.
- La moyenne d'âge des fans était jeune, beaucoup ne comprenne pas la "YoutubeMania", on peut comparer cela à la BeatlesMania dans les 70', la PresleyMania, les Biebers, OneDirectionners etc.. Il est très difficile de comprendre cette vague d'adulation des jeunes adolescents auprès de leurs stars.

Ce qui m'a surtout fait peur lors de cette convention, était PandaMoqueur, youtuber de 15 ans.. il était encerclé par 3 balourds dépassés par les événements.. Ils étaient poursuivis par une horde de jeunes qui ne voulaient qu'une chose : "toucher la star". Donc le YTbers s'est fait écraser par la sécurité qui n'en pouvait plus ! J'ai beaucoup de peine pour ce jeune gars qui vit ca pendant l'adolescence (ca casse facilement la base stable sociale)

Mais dans l'ensemble, c'était super sympa, les YouTubers étaient là et c'est le principal ! Beaucoup d'animations à côté, des conférences, des shows sur scène.. bref c'était cool dans l'ensemble Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f2xradio.com
Personnellement je n'y suis pas aller, j'ai principalement regarder le live en stream sur Youtube et j'ai eût aussi l'occasion d'en parler brièvement avec les vidéastes qui y sont aller. Je suppose qu'ils viendront eux même donner leur avis très bientôt Wink !
Du coup je ne vais bien sûr pas être objectif car je n'ai pas beaucoup d'éléments.

De ce que j'ai cru comprendre, le salon était séparé en plusieurs zones. La zone où se trouvaient la grande scène et les vidéastes "podcasteur" qui ont beaucoup de notoriété était surtout remplis d'ado très jeune.
Mais on m'a dis que la zone où se trouvait les vidéastes culturels, la moyenne d'age devait largement être vers les 20-25 ans, ce qui fait très plaisir !

Je pense que le groupe soucis c'est aussi de ne parler que des vidéastes très connus au contenu pas forcément le plus original du monde. J'ai bien peur que la ménagère moyenne de moins de 50 ans ne retiennent que ça "Ces jeunes de 15-20 ans qui font des petites vidéos idiotes et brassent des milliers d'euros et des millions des fans". Alors que Youtube c'est loin d'être que ça.

Je trouve vraiment ça dommage que les médias parlent si peu des chaînes culturels, ou de websérie, etc. Ça se concentre toujours sur "norman, cyprien, squeezie, natoo" comme s'ils étaient représentatif de toute la sphère youtube, et c'est triste :/
Perso' j'ai rien contre ces vidéastes, c'est plutôt le buzz qui est fait autour d'eux qui vient masqué tout le reste.

Voir le profil de l'utilisateur
Dans la file d'attente, j'ai parlé pendant 1h avec des parents pour leur expliquer YouTube et comment ca fonctionnait..
Les questions étaient "Ca veut dire quoi s'abonner ?" "C'est quoi ces pouces ?" "Un -héteurs- kékécé ?"
Et en fait, ca les a rassuré un peu, mais ils pensent que c'est passager et que dans 2 ans il n'y aura plus rien et que ca va passer de mode... Je leur ai dis non avec un sourire, que c'était le développement d'un nouveau média etc..
Après j'ai vu des parents pleurer de voir leurs enfants en "trans" devant leurs idoles car ils ne pouvaient pas "agir".

Dans un sens, ca va changer de mode (pour leurs enfants), mais YT sera toujours là et le contenu encore plus développé !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f2xradio.com
Je n'y ai pas assisté, mais de ce que je lis de la part des médias, j'ai une anecdote qui va dans cette droite ligne :

en janvier, on a organisé une grande soirée avec une assos' sur le "film amateur" que je gère et on a invité des youtubers en suisse ; il y avait Timothée Hochet, Monsieur Plouf et le Sad Panda. Quand je parlais de ce que sera la soirée à une journaliste pour faire un peu de pub, je lui mentionne les youtubers ; elle pose aucune question et enchaîne sur "et il y a à manger ?" ; bref on continue l'itw et quand je reviens sur les ytbeurs elle me fait "mais c'est quoi un youtuber ?" je lui explique ; "mais ça leur rapporte de l'argent ?" "il y a des gens qui regardent ça régulièrement ?" "et c'est qui qui décide du statut "youtuber ?""
Résultat, elle a mis qu'une ligne dans le journal en fin d'article sur le sujet ; alors que c'était dans les principaux éléments de la soirée.

Du coup ça montrait vraiment le décalage entre les médias et l'internet. Les autres médias savaient de quoi on parlait mais ne faisaient pas vraiment suivre l'information... C'est dommage.

Voir le profil de l'utilisateur
Merci déjà pour ces quelques retours Smile

En effet, on entend parler que des "gros" youtubeurs qui sont accès sur la même chose, ils écrasent un peu le reste qui peut être plus « intéressant » (tout dépend ses centres d’intérêt, ceci n’est que mon avis personnel).
Il en faut pour tous les gouts et heureusement. Mais c'est dommage que cela ne soit pas plus égalitaire et j'aurais aimé que les médias parlent également des autres aspects de youtube et non des grosses têtes d'affiche.
Mais bon... Youtube est-il entrain de tomber dans le même système d'élite que la télévision ?...
C'est pour cette raison que j'avais besoin d'entendre d'autre avis hors média Smile

Un autre point qui ne m'a pas fait venir à la VCP, je n'ai pas osé le dire de peur que cela soit "mal vue" mais j'assume ma pensée :

Quand j'ai regardé les youtubeurs invités je me suis surtout intéressée au côté féminin.
Je suis allée voir chaque chaîne pour connaître un peu ce qu'elle proposait et j'ai été très déçu de voir que le 7/8ème de youtubeuses invitées était dans plus ou moins le même sujet : tuto maquillage, humour fille, petit gâteau, histoire de fille, mode...
Personnellement ce sont des sujets que je fuis et je suis plus intéressée par des vidéos culturelles proposées par des youtubeuses que simplement des conseils de beauté ou ce qu'on se raconterait lors d'une soirée fille pyjama lambda (oui j’ai toujours eu horreur des soirées pyjama Razz)
Et pourtant, ce n'est pas ce qui manque ! Nous avons de plus en plus de youtubeuse connue qui propose des sujets intéressants !
D'ailleurs bravo à topovaures et castormother qui étaient là pour présenter une autre facette de la "féminité sur youtube".
Il y en a marre du cliché "fille sur youtube = tuto maquillage"...

Bref, pour le moment cette convention est présentée comme un concert de Justin Bieber, mais peut-être que c'est un problème d'organisation de ce type de convention ?
Youtube est tellement grand et tellement vaste qu'il est difficile de présenter tous les sujets sans que l'un soit écrasé par l'autre.
Petite comparaison stupide mais réaliste : C'est un peu comme si on faisait une convention "musique" avec possibilité de rencontrer plein d'artiste de styles différents : pop/rock/jazz/rap/metal/hip hop... Que se passerait-il au final ?
Le groupe de fans hystériques venu pour les chanteurs de pop se fera beaucoup plus remarqué et on ne verra plus que ça tout en oubliant les autres styles moins visibles car avec des fans plus "sage" ?
Je suis pour ce genre de convention mais je pense qu'il faudrait le cibler plus pour ainsi éviter un amalgame et faire venir des personnes vraiment intéressées.
C'est aussi pour ça que je ne suis pas venu, le 3/4 des sujets présentés ne m'intéressait pas. Cela ne concerne que moi, ça en intéressait d'autre. Mais du coup je ne me suis pas reconnu là-dedans.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw
J'ai fait un interview de Ludoc (réalisateur et fondateur de Studio Bagel, ils sont maintenant chez Canal+).

Dans son interview il disait des choses très intéressantes, vu qu'il a connu le succès jeune (Gros Calibre / Indabuz) sur dailymotion, ca s'est ensuite calmé, puis il a créé avec d'autres le StudioBagel (grosse production etc). Il est maintenant à la télévision et va revenir sur Internet d'ici peu.

En gros que les médias commencent à s'intéresser à Internet, mais beaucoup voient ca avec "effet de mode de la jeunesse", alors que c'est une fourmilière de créativité. Certains médias pensent que Internet n'est qu'un tremplin pour la télé.. Mais ce sont deux médias totalement différents !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f2xradio.com
Avant de commencer, je précise que c'est avant tout un avis personnel sur la situation, pas une vérité absolue. Je parle avant tout des critiques exprimées envers le salon, je ne dénigre en aucun cas les vidéastes les plus populaires ou le système, je cherche avant tout à le comprendre. Hésitez pas à me reprendre sur un point ou l'autre s'il n'est pas clair ou si vous n'êtes pas d'accord.

Je n'étais pas à la VideoCity, mais j'en ai beaucoup suivi les réactions sur Twitter. Je pense que ce week-end a sans doute été l'un des plus importants qu'ait connu l'univers du YouTube français, et j'en ai même été jusqu'à extrapoler la fin de la partie de cet univers que l'on apprécie.

Régulièrement au cours de l'année, un petit groupe de jeunes a fait parler de lui. Un montage d'archives étant plus parlant et ayant la flemme de faire quelque chose de propre, voici une capture d'écran avec des aperçus :



Vous avez peut-être vu passer ces images, accompagnées de commentaires. « Mais qui sont ces gens ? » « C'est quoi ces youtubers, j'en connais aucun ? »
Vous remarquerez surtout que l'on retrouve souvent les mêmes têtes. Un jour ils font campagne pour passer à la télé chez Arthur, un jour ils font le tour des plages parrainés par Melty. Un jour ils animent des conférences au ComicCon alors que les vidéastes comics n'étaient pas invités … il y a même une chaîne entière qui a suscité l'indignation générale.
Et bien tous ces jeunes étaient ce week-end à la VideoCity, et y ont fait leur plus gros coup médiatique de l'année. Les « hordes d'adolescents hystériques » étaient venus pour eux, et une grosse partie des critiques est arrivée en fin de journée face au live de la scène, quand « la relève de YouTube » s'est présentée pour proposer du stand-up et des animations.

La VideoCity est une convention de vidéastes ayant lieu à Paris, avec pour autres invités Cyprien, Norman, Golden Moustache, Studio Bagel … elle a donc attiré le regard de bon nombre de personnes, qui ont ainsi découvert ce qu'aimaient la majorité des spectateurs aujourd'hui. Et forcément, quand on a un discours d'indépendance du web en tête, impliquant liberté de ton, travail acharné, refus des médias traditionnels … voir ça, c'est fatal.
Beaucoup de vidéastes indépendants (voire même professionnels) souhaitent proposer du contenu travaillé et faire connaître leur travail. Voir un groupe d'adolescents faire dix fois plus de vues en dix fois moins de temps avec des vidéos défi et clash, ça sape le moral et c'est parfaitement compréhensible. Seulement … ce sont eux qui sont dans l'air du temps, qui sont partagés en masse sur les réseaux sociaux par un public jeune constituant aujourd'hui la majorité des spectateurs présents sur YouTube.

Même les plus anciens ne sont pas épargnés. On prend l'article des Inrocks par exemple, qui parle du show de Norman. « Pas de chance, en plus: une partie du public a préféré (pour)suivre Un Panda Moqueur, passé sur scène juste avant. Comme pour nous dire que YouTube est déjà un monde qui change, et que certains vidéastes ne sont plus aussi cool qu’ils l’ont été. »
Certes, les tauliers comme lui n'ont pas réellement de souci à se faire sur le futur, mais ils devront composer avec « la relève », également capable d'attirer les foules, voire même davantage.

Après un tel week-end, on peut envisager trois scénarios possibles pour la suite de l'aventure YouTube. On peut s'amuser à nuancer néanmoins.

1. LE SCÉNARIO PESSIMISTE : ON VA MOURIR

L'organisation de la convention et les médias le disent, la VideoCity est un événement unique en France qui a rassemblé les vidéastes pour la première fois.
La Web Media Convention ? Y'avait même pas 200 visiteurs, ça compte pas.
La Cavicon ? Elle a déclaré ne pas se spécialiser dans les vidéastes.
La NeoCast ? C'était à Strasbourg, c'est pas en France.

Le grand public gardera donc éternellement cette image du phénomène éphémère qu'est la vidéo YouTube. Un fourmiller à petites stars qui s'estompera avec le temps. Juste que ce fourmiller a fait un poil plus de bruit que la mode des Skyblogs, des blogs BD, et des podcasts audio.
Il y avait une enclave « éducation » avec un public plus âgé ? Ils font combien de vues par mois ? Ah y'en a que un qui en vit (à peu près) sur les dix invités présents ? Comme c'est mignon.

Plus sérieusement, ça fait combien de temps que vous n'avez pas vu une chaîne que vous appréciez exploser en popularité ? e-penser, DirtyBiology et Nota Bene ont peiné à atteindre ces chiffres et peinent encore aujourd'hui. Il y a bien quelques chaînes de top qui sortent du lot mais qui se font autant massacrer qu'une chaîne de podcast.
Et encore, on est loin des millions des JDG/WTC/SLG. Et là pareil, ça fait combien de temps qu'une chaîne de divertissement ne ciblant pas que les ados n'a pas émergé sur YouTube ?

Et pour revenir dans le sujet, reprenons l'exemple de Panda Moqueur qui a égrené le public de Norman à la VideoCity. Adolescents, nous avons aussi connu Cyprien et Norman, et les avons peut-être même apprécié (et apprécions toujours qui sait ?). Seulement, une grande partie du public de l'époque n'a pas forcément continué à suivre l'actu YouTube comme nous le faisons aujourd'hui. Et bien que toujours abonnés, ils n'ont plus suivi les nouvelles vidéos de Cyprien et Norman, car ils n'allaient plus sur YouTube.

Alors on récapitule. Le grand public a une image d'un YouTube pour les ados. Les chaînes que nous apprécions n'explosent plus comme aujourd'hui, car le public se renouvelle et ceux présents avant sont partis aujourd'hui. On y ajoute le revenu publicitaire de base toujours plus faible, la majorité du public ne voulant/pouvant pas payer leur vidéaste préféré au travers de dons, … ça pue, franchement.

Il y aura toujours des indépendants pour se lancer, mais de moins en moins pour en faire une activité professionnelle. Le public grandissant n'aura plus de temps à consacrer à YouTube et délaissera ceux qu'ils auront apprécié autrefois. Les nouveau succès seront avant tout propulsés par les ados, et seront tout aussi éphémères que leurs prédécesseurs. Seuls quelques uns sortiront du lot, mais cela sera rare.

2. LE SCÉNARIO OPTIMISTE : ON VA TUER LES MÉDIAS TRADITIONNELS

La télé extrapole ses chiffres à partir d'un échantillon de spectateurs. Difficile de dire si son audience est plus large ou non que celle de YouTube.
Beaucoup de vidéastes à succès étaient présents à la VideoCity, succès parrainé par des networks ou des boîtes de production capables de les propulser vers la télévision. En atteste par exemple l'arrivée de chaînes web sur les Liveboxes. Arrivée un poil timide s'il en est et insuffisante pour rencontrer son succès sans médiatisation :



On y ajoute le fait que quasi chaque passage d'un vidéaste dans un média traditionnel se résulte en une série de moqueries du-dit média (on peut ressortir l'exemple de Natoo dans « On n'est pas couché », mais vu que l'émission est connue pour massacrer tous ses invités, elle sera pas forcément représentative), cela ne va pas aider YouTube a se trouver un public auprès de la télévision.
Dans la partie précédente, la question du renouvellement du public est posée. Néanmoins, doit-il forcément avoir lieu pour tout le monde ?

Avec le temps, on peut effectivement ne plus se sentir visé par un type de contenu qui sera plutôt orienté « ados », néanmoins, faut-il perdre l'habitude d'aller sur YouTube pour autant ? Nos abonnements peuvent changer, et tout contenu ne cible pas forcément une tranche d'âge en particulier.
Et si le nombre de personnes restant sur YouTube venait à grandir dans les années à suivre ? Personnes qui continueraient à suivre un vidéaste, et pourquoi pas suffisamment aisées pour lui reverser un petit pécule sous forme de don ?

Se pose alors la question du succès, de ces chaînes intéressantes qui cartonnent de moins en moins. Et là plus que jamais se pose la question du partage. Simple public ou vidéaste à deux millions d'abonnés, le partage compte énormément. Il fait découvrir la chaîne à d'autres personnes, et lui apporte éventuellement un nouveau public, voire de nouveaux donateurs lui permettant de continuer son aventure.

La VideoCity n'est pas la première convention de vidéastes. Soutenir les autres rassemblements plus indépendants faits avec moins de moyens leur permet de survivre. Savoir s'ils sont bien faits ou non est une autre question, mais ils n'ont pas de grosse boîte de production derrière eux pour réparer les pots cassés. Ils ne peuvent pas non plus forcément se permettre d'inviter des vidéastes plus proches du « star-system », l'occasion de découvrir un autre monde de la vidéo web, plus libre et indépendant, composé en grande partie de passionnés qui pensent avant tout à la qualité de leur travail.

Mieux encore, parvenir à montrer ces événements aux médias traditionnels tout en faisant en sorte qu'ils en tirent de bons articles est une prouesse, et peut permettre d'élargir l'opinion populaire sur la vidéo web, voire même de faire venir de nouveaux adeptes, soyons fous. Si YouTube doit vraiment détrôner la télé, il faut commencer par montrer aux habitués de la télé qu'on n'y trouve pas que des podcasts sur les types de profs et des séances Snapchat. D'autres paramètres entrent en jeu mais c'est un autre débat.

Encore mieux, combiner les deux en mettant en avant les invités indépendants des conventions plus axées « star-system », mais c'est beaucoup plus difficile.

3. LE SCÉNARIO ÉQUILIBRISTE : ON VA FAIRE COMME TOUT LE MONDE.

Histoire de couper la poire en deux, on peut aussi dire qu'aucun de ces extrêmes ne va arriver et que la situation actuelle de YouTube va durer encore un moment.
D'un côté, on aura des émissions pour le public majoritaire, qui se partagent en masse, qui sont produites par les marques et conçues pour être vues le plus possible.
De l'autre, on aura un petit milieu indépendant qui aura du mal à percer, constitué de passionnés, peu en vivront mais aimeront ce qu'ils font et seront appréciés par un public plus faible mais plus impliqué.

… ce qui se fait déjà partout, au cinéma, en musique, en littérature, en BD, en journalisme, …

Cette VideoCity n'a pas mis le doigt sur cet aspect pour de bon au final ? La vidéo sur le web serait enfin devenue un art ou un média comme les autres, avec du « mainstream » et de l' « indé », comme dans tous les autres arts et médias déjà existants ?

Le web s'est insurgé face aux invités les plus représentatifs de la VideoCity, a déploré cette forme de succès grand public.
Les personnes ayant découvert le milieu avec la VideoCity sont reparties avec l'impression qu'il est constitué d'idoles des jeunes aux créations destinées à se changer l'esprit ?
À terme, pour ne pas tomber dans l'oubli, ces idoles ne seront-elles pas amenées à faire du contenu encore plus grand public, destiné à être visionné en famille ? Cyprien fait bien des sketches, Norman un spectacle, … On peut même parler de Golden Moustache qui produit beaucoup de sketches parlant de la vie de couple à côté des pastilles humoristiques.

Au final, ne retrouve-t-on pas la situation de tous les autres secteurs artistiques et médiatiques ?
A-t-il fallu la VideoCity pour montrer que YouTube serait enfin devenu un média comme les autres ?


Ah bah j'ai fini et j'ai bien digressé. What a Face


_________________

Clique sur moi, j'ai des pin's !
Voir le profil de l'utilisateur http://georgeslasaucisse.fr/
Je partage un des premiers retours visible provenant de la tronche en biais.
Je le trouve très juste Smile

http://menace-theoriste.fr/videocity-2015/

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw
MathPodcast c'est vraiment le niveau 0 de youtube, y'a quelques années il faisait des défis tout moisis, maintenant il fait des trucs limite à gerber, "mdr on donne un billet à deux filles pour qu'elles s'embrassent devant la caméra".

Voir le profil de l'utilisateur

notabene

avatar
Adore les poils
De mon côté j'avais énormément hésité à me rendre à cette convention, tout simplement parce que j'avais peur de me retrouver cerné par ces youtubers que je ne comprends pas, d'être instrumentalisé par des marques et des boites de prod, de finalement perdre la crédibilité que je m'efforce de construire au fur et à mesure des mois avec ma chaîne.

Honnêtement dire que VideoCity est une pure réussite serait faux, tout comme l'inverse d'ailleurs...

J'ai effectivement vu des hordes de jeunes filles totalement hystériques et ça m'a grave foutu les boules. J'ai vu des youtubers qui n'avaient pas assez de cervele pour aligner trois mots et qui se gargarisaient de pouvoir te regarder de haut. J'ai vu des lives sur la grande scène qui m'ont semblé bien creux...

Et pourtant...pourtant...merde je suis sorti heureux de cette convention !

Oui l'accent est mis sur les stars, oui le traitement médiatique n'a été QUE dans ce sens, non il n'y avait pas que ça.

J'ai été étonné par la diversité du public sur le pôle éducation, les organisateurs eux même ont été complètement débordés le premier jour tant le succès du pôle était au rendez-vous. Des jeunes il y en avait mais finalement peu. Pour ma part j'avais imposé 6h de dédicaces par jour car je ne voulais pas venir pour 1h et me barrer, j'ai eu du monde tout le temps et mes compagnons de dédicaces c'était la même chose. On a eu énormément de jeune adultes, d'adultes et d'adultes moins jeunes. On a vu énormément de parents et on a pu leur parler de ce qui est en train de se passer sur Youtube et des tonnes de vidéos culturelles qui sont créées chaque jour.

Avec la vidéothèque on a même fait deux conférences d'une heure dans le week end, une le samedi et une le dimanche. Je n'ai jamais vu autant de quinquagénaire attentif à ce qui se passait. Le retour du public a été très bon de ce côté là et si je devais me limiter au pôle éducation je ne vois franchement pas ce qu'il y avait de différent avec une convention aussi excellente que la Néocast.

D'ailleurs on a eu beaucoup d'opportunités autour de la presse et des médias plus traditionnels ainsi que des universités, et c'est une bonne chose aussi si ça peut aider à faire découvrir ce mouvement sur le long terme.

Honnêtement le reste du salon c'est pas mon univers, c'est pas NOTRE univers, je le comprends complètement et j'ai moi même été dépassé par certaines situations. Mais le simple fait que nous ayons eu une visibilité énorme par rapport à d'habitude (même si on a pas fait la une par rapport aux youtubers pipi caca) je trouve ça très positif. Je voulais pas laisser la chaine vide comme le dit si bien Mendax dans son article, c'est pour ça que j'ai pris sur moi et que je me suis bougé pour cette convention, je ne le regrette pas.

Je rajouterai qu'il y a eu des couacs dans l'organisation et des trucs qui m'ont légèrement gavé, ça ne peut pas être tout rose pour une première mais parfois ça n'était pas une excuse. La gestion des tickets et de certaines signatures étaient en effet assez gerbantes mais là on revient sur la convention de manière globale.

Je comprends les avis très négatifs sur internet, mais bien souvent ils occultent eux même ce qui s'est bien passé sur la convention, comme le pôle éducation.

Je voulais juste balancer un peu tout ces avis avec mon témoignage Smile

(Et je ne rejette absolument pas se faisant ce qui a été dit au dessus car je vous rejoins sur pas mal de points)

Voir le profil de l'utilisateur

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
T'aurai au moins pu ramener une dédicace d'un Panda Moqueur.

Ça vaudra 1 million d'euros dans 10 ans.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com
Ce qui est bien avec ton regard NotaBene, c'est que tu donnes le point de vue de "l'intérieur".

Je n'avais pas fait vraiment attention à "quel youtuber reçoit le plus de fans". Je me disais simplement "Je ne vais pas voir les personnes de Muscu, de Maquillage, de Tuto fringues, car je ne les regarde pas, je n'ai pas l'envie d'apprendre de leur culture, je ne pourrai pas donner l'envie à mes auditeurs de les suivre", c'est peut-être une réflexion débile de fermeture d'esprit, mais j'avais déjà mal au crâne en étant dans la file d'attente du salon (2h le premier jour) !

Mais il est vrai, que le coin maquillage a été ravagé par la horde de jeunes ados à mon grand étonnement ! Peut-être dû à la culture Instagram/Vine ?

Personnellement je mets une note de 6/10 à ce salon, il m'a permis de rencontrer des personnes très intéressantes (et pas que chez les YTbers Education, il y avait aussi des parents géniaux). L'organisation était poussée, il est vrai, vers les stars (Norman a même changé au dernier moment le planning de la scène) et très mal organisée (Depuis quand on met en cage les VIP en plein milieu d'un salon rempli d'ados en trans ?)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f2xradio.com
En voila un topic intéressant !

Je ne me suis pas rendu à la Videocity mais comme je m'intéresse beaucoup à l'évolution du media audiovisuel et en particulier à Youtube, j'ai suivi les retours de la Video City avec attention... Et d'ailleurs, je n'ai pas eu besoin d'aller chercher bien loin tant les réactions sur Facebook à propos de l'événement sont nombreuses (que ça soit des articles de médias mainstream, de sites à clics, de blogs amateurs ou juste de réactions d'internautes) !

En simplifiant un peu, je vois souvent un contact FB qui partage un article d'un site à clics quelconque (genre buzzfeed ou Korben Rolling Eyes ) et commente en dessous "mais Youtube ça n'est pas que ça, il y a la vidéothèque d'Alexandrie !" (citée presque à chaque fois en contre-exemple du Youtube bling bling, et ça, ça fait plaisir et ça rassure ^^).

Je trouve que ça résume assez bien la tendance actuelle et le décalage (ou simplement le retard) entre ce que nous montre les medias mainstream sur Youtube et la réalité du milieu.

Il faut garder à l'esprit que dans les partenaires de la Video City on trouve des chaînes de TV et Youtube lui-même, on a donc forcément une image biaisée de ce qu'est réellement la vidéo sur le web à l'heure actuelle et certains vidéastes de talent et/ou à succès ne rentrent ainsi pas dans les cases. Un exemple qui me vient à l'esprit : l'excellent Karim Debbache dont la récente campagne Ulule a dépassé toutes ses espérances, prouvant ainsi un réel engouement du public, mais qui a conclu un partenariat avec Dailymotion.

Alors même si les projecteurs sont braqués sur les très gros Youtubeurs et leur très jeune public, je reste plein d'espoir pour l'avenir des autres vidéastes. Tout d'abord, même si visiblement il était restreint, le simple fait qu'un espace "culture" existait à la Video City est une excellente chose. Ensuite, il existe d'autres conventions, moins élitistes, sans sponsors, sans intérêts commerciaux et qui trouvent également leur public (oui je pense bien sûr à la Neocast). Tout ceci est encore très jeune mais évolue très vite et dans le bon sens à mon avis, il suffit juste pour les internautes/spectateurs de prendre du recul par rapport à l'image renvoyée par les médias de masse (comme toujours quoi Rolling Eyes ). Quand aux vidéastes, qu'ils continuent à créer par passion, à partager et aller à la rencontre de leur public, ça portera forcément ses fruits Smile.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jypdesign.com

Seriously

avatar
La patronne du patron
Voilà mon retour :


J'étais à la Video City Paris, en tant que Youtubeuse pour Les Topovaures, et conférencière pour la La Vidéothèque d'Alexandrie. Je vois pleins d'avis de gens qui n'y était pas... Laissez moi vous raconter en toute honnêté ce que j'ai vécu.

Commençons par le négatif :

- On sent que c'est la première édition, peu de place assise, des files compliquées et mal expliquées ainsi qu'une communication difficile (j'ai croisé une maman qui ne savait pas comment faire pour rencontrer Norman et Cyprien (elle était au bout du désespoir)).
- Du fait de cette organisation, une équipe un peu tendue en fin de journée samedi soir. On peut les comprendre, mais c'était très limite. On a fait nos retours direct à l'organisation.
- Un jeune public totalement hors de contrôle, qui hurle, attend des heures devant le stand VIP pour croiser Natoo ou Enjoy, prêt à toutes les acrobaties pour que les perches à selfie filment.. je ne sais quoi à l'intérieur du stand.
- Des vidéastes très fermés, ne prêtant pas vraiment attentions aux autres (enfin, c'est ce que ça donnait à voir).
- Pour les gros youtubers le système de dédicace n'était pas du tout sexy (tant dans le procédé que visuellement parlant). Je ne les enviais vraiment pas !

MAIS !

- L'équipe a réagit tout de suite à nos petites remarques d'organisation, le dimanche tout avait été mis en place pour répondre à nos besoins. Ils ont été très à l'écoute et réactif. Un grand merci d'ailleurs.
- Une équipe chaleureuse et souriante, qui est là quand on a besoin d'eux et qui n'hésites pas à prendre des initiatives (gros big up à Pierrick et le "patron" de la régie son qui ont gérés comme des fous pour la vidéothèque).
- A boire, à manger plus qu'il n'en faut pour les youtubers, on n'avait qu'à demandé s'il n'y avait plus rien.
- Des rencontres très très positives avec mon public (topovaures), des enfants ravis de l'évènements, des parents enchantés de voir leurs enfants dans l'espace "éducation" (que j'aurais préféré que l'on nomme "culture"). J'ai pu prendre du temps avec eux, discuter et me promener sans soucis dans la convention, c'était super.
- Des rencontres très très positives avec les parents (topovaures + vidéothèque). On a pu débattre de sujet pas évident (responsabilité des youtubers) devant une salle qui ne connaissaient pas les vidéastes culturels. On a pu expliquer nos procédés, nos questionnements, nos besoins, etc à un public de parents et d'ado très réceptifs. Ils avaient beaucoup de questions à nous poser et c'était LE BON ENDROIT POUR EN PARLER. On a clairement touché un public dont on n'avait pas l'habitude et qui était très demandeur ! Nous avons pu débloquer beaucoup d’opportunités intéressantes.
- Un passage sur la grande scène stressant, mais en accord avec le public qui était là. Pour ceux qui ont vu j'ai effectué deux passages en mode FAQ avec des gros youtubers. J'ai beaucoup apprécié la distribution du temps de paroles et le fait que je pouvais être moi même (même sous 3 tonnes de maquillage (que je pouvais refuser)). Le montage est très télé, je suis d'accord. Mais je pense que c'est normal au vu de l'évènement et des stars (car oui certains youtubers sont des stars) qui étaient présentes. Les jeunes étaient heureux, nous aussi. (j'ai édité, j'ai cité une chaine qui, je pensais avait organisé le live et ce n'était pas eux donc voilà ^^).
- Des GROS (très gros) Youtubers accessibles et sympathiques. Qui n'hésitent pas à venir te saluer ou répondre à quelques questions sur leur temps de pose. C'était vraiment gentil de leur part, surtout qu'ils étaient malgré tout hyper sollicité.


Pour conclure, je peux dire que j'ai passé un excellent moment. Parce que nous avions des dédicaces libres toute la journée avec Nota Bene, donc nous pouvions prendre le temps (c'est nous qui l'avions demandé). Parce que nous n'avons pas hésité à aller voir d'autres youtubers. Parce que nous avons parlé aux parents également. Parce que l'orga a été réactive et compréhensive.

J'ai envie de vous demandé de ne PAS vous baser sur les vidéos "putes à clic" qui passent comme à chaque fois. De cracher sur tout un événements parce qu'il y a eu des couacs. Pour une première édition, je trouve qu'ils ne s'en sont pas trop mal sorti, et j'espère participer à celle de 2016. J'espère aussi contribuer à augmenter le pôle Education (renommons le culture !!) en proposant des conférences, des activités pertinentes et en accords avec nos principes. Je n'ai pas trahi les miens, je suis restée fidèle à moi même et je sais que chacun de mes abonnés a pu le voir. Et n'oublions pas qu'il en faut pour tous les publics. Ne soyons pas élitistes et sectaires. En beauté ou en Muscu ils font bien ce qu'ils veulent, pour le côté culturel je suis ravie de ce qui a été proposé.

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai tout lu ! Wouhou !

J'aurai aimé participer à cet événement. Voir comment le média évolue et surtout voir les différents publics. Tu le sais que tu vas avoir une bande d'ados hystériques sur les tuto maquillage et tous les stands Norman etc... Sachant ça tu peux vite faire abstraction et aller là où tu as envie d'aller. Perso le pôle "Culture" (je sais pas si vous vous rendez compte : y'avait un pôle Culture/Education !) m'aurait fortement intéressé et j'aurai aussi jeté un oeil vers Golden Moustache pour Suricate, FloBer et Adrien Ménielle.

C'est la première organisation d'un très grand événement et ça n'a pas été une catastrophe donc je trouve cela plutôt positif de l'extérieur. Tu sais aussi que les autres médias vont couvrir ça comme s'il couvrait une sextape d'un joueur de football très petit mais très connu, donc tu les laisses de côté aussi.

Les seuls retours que je prends ce sont ceux des participants (public et invité). Merci Seriously, Veckman et Nota Bene pour vos retours très instructifs.

@Nils : y'a pareil organisation vers Montréal ?


_________________
Allez viens, on est bien sur twitter Geeleek ou ma chaine ou si je vous intéresse pas y'a le Discord de la Vidéothèque d'Alexandrie
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCUJK4G_I5tKgZlr2DwWq7sg

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Tu rêves.

Y'a un Comic Con chaque année (entre les 8 et 10 juillet pour l'an prochain).

Pour les vidéastes, tu peux en trouver dans des conventions diverses au Canada, mais rien de vraiment dédié.

Tu vas vite te rendre compte que dans ce grand pays (par la taille), tout est en fait petit.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com
Ah putain je serai surement pas là à ces dates (Coupe d'Europe en France). J'avais remarqué le côté petit et un peu délaissé de certaines opérations. Y'a pas un truc à 3 rivières ?

Donc profitez en des conventions en France !


_________________
Allez viens, on est bien sur twitter Geeleek ou ma chaine ou si je vous intéresse pas y'a le Discord de la Vidéothèque d'Alexandrie
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCUJK4G_I5tKgZlr2DwWq7sg
Tout d'abord merci à tous pour vos réponses !

J'avais peur en créant ce topic que ma démarche soit mal placée/perçue mais au final elle était nécessaire afin de rétablir certaines vérités.

Cela fait beaucoup de bien d'avoir des avis interne (c'est ce que je demandais de toute façon Razz) mais également externe qui soulignent que OUI les sites "pute-à-clic" sont partagés en masse mais il y a quand même des gens qui ont l'esprit d'y répondre en disant "oui mais n'oubliez pas...".

Au final, cette convention a beaucoup été salit par les médias qui s'y sont donné à cœur joie pour démonter ce milieu. Ce couac "d'hystérie" a été une aubaine qu'ils ont exploités jusqu'au bout.

Oui, c'est la première convention et ils ont voulu taper fort et n'ont surement pas prévu de telles réactions. Donc ils eu tous les défauts qui vont avec une première fois. J'espère qu'ils retiendront toutes les remarques et qu'ils en feront une autre l'année prochaine encore mieux géré.

100% d'accord avec seriously et le terme "culture au lieu d'éducation".
Car, certes nos vidéos ont un côté éducatif mais nous ne remplaçons en aucun cas les enseignants (enfin, perso je suis enseignante moi-même mais je ne vois pas mes cours remplacés par des vidéos (hum je ne sais pas si je le formule correctement ?) mais c'est surtout un support supplémentaire qui peut être exploité.).

Au final je retiens que c'est avec ce genre de "tapage" que l'on voit le véritable intérêt de la vidéothèque.
Elle est là pour mettre en avant une autre branche de youtube. Des personnes moins misent en avant que d'autre youtubeurs mais dont le contenu et le travail n'ai pas à blâmer.
Elle est là pour montrer un autre aspect d'internet et elle y arrive.

Je vois également ce qu'apporte la vidéothèque, une réponse à ces médias de masses qui crache paisiblement sur notre système de diffusion et notre façon de travailler. "Youtube ne se limite pas au web man show".

J'encourage donc vivement la vidéothèque (même si elle n'a pas besoin que je le dise pour qu'elle le fasse ^^) de continuer à occuper cette place dans ce nouveau média. A montrer sa présence même si on a tendance à l'oublier.
Rien ne sert de rentrer dans le même jeu que ces journaux, il faut juste rester présent et continuer à mettre en avant notre travail en répondant à toutes les questions pouvant être posées.

Et au final, les journaux peuvent dire ce qu'ils veulent c'est le public qui décidera à la fin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw

Dave Sheik

avatar
Anime des masterclass sur Paint
Le seul truc qui me chafouine vraiment, c'est la catégorie "éducation". C'est un peu genre "erh derh faut se concentrer plus de 10s > éducation"

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/histoirebreve

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Ben ça reste de l'éducation en quelque sorte, ça va, ils auraient pu appeler ça "trucs que personne ne regarde" ou "caution intellectuelle" hahaha.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum