anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

à propos du sexisme sur YouTube

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

26 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 13:41

Ça me fait immensément plaisir de voir une convention de ce type se développer (pas trop loin de chez moi en plus) et axer sa communication sur "On regarde pas aux chiffres", mais cette année dans les faits ... c'est pas vraiment ça. En-dehors des "petits" vidéastes déjà présents l'an dernier et du stand VideoSciences, on ne peut pas vraiment dire que les chiffres n'ont pas eu leur importance dans le choix des invités cette année.

De regarder le nombre d'abonnés en priorité ça peut se comprendre pour un événement qui avance beaucoup d'argent, faut qu'un maximum d'investissements soit rentabilisé en un week-end et donc choisir des invités susceptibles de rameuter le plus de monde.
Mais d'une, faut pas faire un argument marketing de prétendre l'inverse, de deux, ça exclue fatalement une grande partie des vidéastes femmes qui sont hélas moins visibles sur YouTube pour toutes les raisons évoquées dans les posts au-dessus. Il y a eu grosse inattention sur ce point de la part de l'orga.
Qui plus est, j'ai vu des témoignages sur Twitter hier soir de vidéastes femmes qui auraient proposé leurs candidatures (et même des ateliers), mais qui n'ont pas été retenues. Ce ne sont pas les suggestions qui ont manqué donc, ce qui renforce l'aspect "On a regardé les chiffres d'abord.".

Le seul point que j'aurais à légèrement nuancer, c'est qu'il y avait vraisemblablement plus de femmes invitées initialement mais qui ont annulé, à savoir Ana D et Charlie des Revues du Monde. Mais même avec elles, on serait arrivé à 8 femmes seulement sur 76 invités (si j'ai bien compté, et j'ai pas vérifié les cas où plusieurs personnes tiennent une même chaîne).

Et dans les années à suivre, l'excuse du nombre d'abonnés sera encore moins valable, ne serait-ce qu'en voyant les récentes montées en puissance de Miss Book et de Manon Bril, et d'autres qui seront susceptibles de suivre.
Ça n'excuse néanmoins pas le fait que l'orga garde le silence à ce sujet. Vu que l'affaire a été portée publiquement et qu'il s'agit d'un vrai problème, une publication sur leurs comptes sur les réseaux sociaux dans la semaine à ce sujet serait bienvenue. Rester muet face à ça est la pire option à prendre, tant pis si ça doit casser le rythme des publications "Ouais youpi ça va être trop bien." habituelles. Je préfère une communication sur le sujet que de garder le silence comme s'il ne s'était rien passé.

Voilà quelques années, il n'y avait quasiment pas de vidéastes femmes sur YouTube. Même si leur nombre reste faible aujourd'hui, celles déjà présentes peuvent prétendre à gagner en visibilité avec le temps, et j'ai bon espoir quant à l'évolution positive de ce sujet. Smile


_________________

Clique sur moi, j'ai des pin's !
Voir le profil de l'utilisateur http://georgeslasaucisse.fr/

27 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 14:08

Il y a un truc qui me chagrine avec l'excuse du "On ne regarde pas le nombre d'abonnés mais la qualité"... Il y a là un grave problème de visibilité : comment "voir" une chaîne avec très peu d'abonnés, aussi top soit-elle en terme de qualité ? Est-ce que les sélectionneurs de vidéastes de la Néocast regardent TOUT ce qui se fait sur le Youtube français ? Ou bien regardent-il ce que sélectionne déjà Youtube ? Comment se fait cette sélection de qualité ? Qui juge que c'est de la qualité ?

A fortiori, n'y a-t-il pas, dans notre inconscient collectif, une zone du cerveau qui nous dit "C'est une femme qui présente donc c'est moins bien". Même si c'est inconscient, ça a sans doute une répercussion sur la sélection. Que ce soit la sélection des viewers, et donc ça influe sur le nombre d'abonnés ou la sélection par la Néocast (entre autres).
Comment faire pour se débarrasser une bonne fois pour toutes de ces a priori ?
Est-ce qu'à la base, ce n'est pas l’éducation qui est à revoir, ainsi que le marketing (rose, maquillage et poupées pour les filles, bleu, sciences et voitures pour les garçons) (Brrrr) ?

Mais là, dans le cas qui nous intéresse, que pourrait-on faire, sans en arriver à de la discrimination positive, à des quotas, pour remédier à cette situation de déséquilibre ? Faut-il établir des critères bien précis de sélection quant à la qualité des vidéos et en amont, sur le procédé de visionnage des vidéos, qu'elles soient connues ou pas ?



Dernière édition par MAD le Lun 18 Avr - 14:09, édité 1 fois (Raison : correction)


_________________
Et sur ce, bonne lecture !

MAD d'EMC
Voir le profil de l'utilisateur http://entremescouvertures.tumblr.com/

28 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 14:13

Comme un malheureux concours de circonstance, ce tweet vient donner exemple à la mentalité des gens sur le net :

Ce message a été envoyé à Ginger Force qui l'a tweet il y a 3h environ

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 14:42

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
On dirait un troll du forum 15-18 de JV.com...

Sinon concernant le cas particulier des YouTubeuses, sujet qui m'intéresse genre depuis plusieurs années, c'est quand même complexe.

Si les conventions devaient choisir uniquement avec le nombre d'abonnés, ça donne Videocity en gros (donc les vidéastes beautés principalement...). Et ça, ce n'est pas la faute des conventions, c'est la "faute" à la fois du public qui se tourne massivement vers ces YouTubeuses (même logique pour les hommes et l'humour/jeux vidéo hein, c'est aussi binaire), mais c'est aussi la faute... des vidéastes.

Le problème, c'est que la plupart des nouveaux vidéastes, quand ils se lancent, ils se lancent dans quoi ? Vers ce qui marche... Donc vers la mode/beauté pour les femmes et les jeux vidéo et l'humour pour les gars. Quand le poisson se mord la queue...

Regardez juste la croissance des vidéastes, même connus. E-Penser galère encore pour taper 700 000 abonnés. Bon, il faut rester mesuré, c'est énorme 700 000. Mais d'autres ont atteint ce nombre en un rien de temps.

La réalité, c'est déjà que certains "secteurs" croissent bien plus vite que d'autres. Hommes comme femmes. Sauf que pour les femmes, c'est pire, car à moins de montrer leurs corps comme certaines l'ont bien compris (surtout outre-Atlantique ou outre-Manche, dans les pays francophones c'est plus rare), eh bien la progression du nombre d'abonnés des femmes est faible à l'exception des catégories modes/beautés bien entendu. La croissance de Seriously est d'ailleurs l'une des plus impressionnantes que j'ai pu voir pour une femme Wink

Cela signifie donc que pour avoir un nombre important de femmes invités à une convention, le critère d'abonnement/vu ne doit pas être pris en compte. Or... cela n'a aucun sens.

Une convention, c'est un business, même quand c'est géré par une association. Il y a des coûts et l'objectif est de faire rentrer de l'argent. Donc forcément, tu tapes dans le plus connu. Et même si tu veux éviter certains types de vidéastes afin de te donner une image, tu es quand même un peu forcé de te diriger vers des vidéastes types.

La Neocast pouvait-elle inviter plus de 5 femmes ? La question ne se pose pas. Je pourrai filer une centaine de vidéastes femmes à la Neocast, toutes de qualité (selon mon point de vue personnel et subjectif Wink). Ce n'est pas la quantité le problème, plus une question de visibilité. Ceux qui gèrent la Neocast connaissent-ils vraiment les vidéastes en fait ? Je veux dire, les vidéastes en dehors du Top 50 ? S'intéressent-ils vraiment aux vidéastes de demain (donc les petit-e-s à fort potentiel) ou se contentent-ils des vidéastes d'aujourd'hui ou pire d'hier ?

Ce sont des questions fondamentales, car après tout, ce sont eux qui choisissent les vidéastes qui viennent (si ces derniers acceptent...). Donc c'est en quelque sorte un choix éditorial. Le pouvoir est en grande partie entre leurs mains s'ils veulent prendre des risques financiers.

Peut-être qu'il faudra lancer une nouvelle convention plus ouverte alors Wink

PS. le problème dépasse largement le cadre de ce que j'ai expliqué ci-dessus, comme certains l'ont déjà dit, c'est sociétale, tout bêtement. Néanmoins, rien n'oblige non plus à suivre le troupeau. On peut aussi diriger ses visiteurs vers des chemins auxquels ils ne s'attendent pas. C'est aussi ça fait des choix éditoriaux, c'est aller à l'encontre de la société.

P.P.S. Autre point rarement abordé, mais j'aimerai le faire ici juste pour alimenter le débat. Je trouve - mais peut-être que je me plante totalement hein - que niveau montage, les vidéastes femmes sont en retard par rapport aux hommes. Or un bon montage, c'est une TRES grosse part du succès des vidéos. C'est ce qui fait que cela te retient plus longtemps ou non à contenu égal. Après, je ne vais pas pousser plus loin sur les raisons de cette qualité moindre du montage (j'en sais rien à vrai dire), mais il me semble important de noter ça : à contenu équivalent, les vidéos des femmes sont bien moins montées que celles des hommes. Et il n'y a aucun jeu de mots dans cette phrase. Cela "pourrait" expliquer en partie le succès moindre de Florence Porcel par exemple. Niveau montage, elle n'est pas ce qui se fait de mieux (ce n'est pas une insulte hein, juste un constat). D'autres vidéastes femmes travaillent bien plus leurs vidéos. Le succès de Manon Bril s'explique partiellement par le montage de ses vidéos (et de plein d'autres critères bien entendu). 

Manon n'est là que depuis quelques mois et a déjà le double d'abonnés que Florence qui est là depuis 4 ans. Du coup, est-ce que le sexisme explique tout ? J'en doute.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

30 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 15:13

Bien vu tout ça Nil.
Mais alors : pourquoi les femmes montent-elles moins bien, en général, les vidéos que les hommes ?


_________________
Et sur ce, bonne lecture !

MAD d'EMC
Voir le profil de l'utilisateur http://entremescouvertures.tumblr.com/

31 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 15:50

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Si je devais théoriser sur le sujet, donc sans strictement aucune démonstration scientifique, je dirai :

- manque de temps dans le cas des vidéastes qui travaillent seules : cela vaut pour tous les sexes, mais il est possible que du côté des femmes, le facteur temps soit encore plus handicapant du fait d'autres critères tiers. Envie de gagner du temps pour socialiser plus, pour faire plus de ménage (là c'est statistiques hein, ce n'est pas un point de vue personnel, les femmes font vraiment plus le ménage que les hommes, et c'est con, mais il y a des écarts de plusieurs heures par semaine... ça peut jouer !), etc.

- manque d'aide : de nombreux vidéastes se font aider pour le montage. Beaucoup de gens ne le savent pas mais si le mythe du vidéaste qui travaille seul à la vie dure, il n'est pas rare qu'en fait, il y ait plusieurs mains derrière des vidéos. Et bizarrement, ce sont les hommes qui se font le plus aider j'ai l'impression. Que ce soit Mathieu Sommet de Salut les Geeks, Poisson Fécond, Le Joueur du Grenier, Axolot, ou même Léo qui ne fait pas toujours ses vidéos seul (pour l'animation, etc.), les exemples sont vraiment nombreux, et franchement, ça se ressent. D'ailleurs, chez les femmes, ce sont celles qui ne bossent pas seules qui marchent le plus ou en tout cas qui ressortent du lot : Miss Book (elles sont une dizaine sur chaque vidéo!), Manon Bril il me semble ne travaille pas seule, etc. Bref, je pense que ça peut jouer à partir d'un moment. Même si on fait du simple podcast ça compte...

- manque de formation : de nombreux vidéastes aujourd'hui ont une formation directement dans le montage et la vidéo. Il y a des exemples très concrets là encore : Seb qui accompagne le Joueur du Grenier, Karim Debbache qu'on ne présente plus ou même encore notre cher Ben qui s'y connaissait en vidéo bien avant de se lancer sur YouTube. Là encore, avoir une base de connaissance, c'est quand même un gain de temps énorme... et pour les e-spectateurs, ça se remarque dès la 1ère vidéo. De quoi fidéliser bien plus vite donc.

- manque d'intérêt pour le montage : là, je ne sais même pas si c'est le cas ou si cette théorie est complètement bidon. C'est possible. Mais si elle venait à être avérée, je ne saurai expliquer pourquoi. Ce n'est pourtant pas faute d'insister lourdement sur le sujet, tous les vidéastes le disent que le rythme et donc le montage (c'est lié) sont des points majeurs dans une vidéo. Et puis ça se voit quoi... faut être aveugle pour ne pas le voir.

PS : j'exclu l'argument comme quoi les femmes seraient "incapables" de faire du montage, tout simplement parce que aucun gars n'est bon en montage de façon inné. Comme pour tout en matière d'informatique au sens général, si tu ne passes pas par des formations, généralement, tu passes par la case tuto. Et sur Internet, des tutos pour maitriser des logiciels de montage complexe, y'en a genre 1 milliard. Donc acquérir des compétences n'est pas le problème. Le manque de temps oui, car cela peut impliquer un paquet d'heures de travail "pour rien" au début pour maitriser juste les bases du logiciel...

Par contre, il se pourrait que beaucoup de femmes, à cause de la société là encore, aient une sorte de sentiment d'infériorité par rapport à la technique et se disent "c'est trop compliqué je ne peux pas le faire toute seule". Ce qui est très con hein, comme dit, y'a des tutos pour ça qui t'expliquent tout pas à pas. Même si un logiciel de montage peut paraitre ultra complexe au départ (et super chiant... faut pas se voiler la face), tout est une question d'apprentissage... et donc de temps. Mais là je suis en mode pure théorie. Si ça se trouve j'ai tout faux. Limite un petit sondage serait intéressant, du genre : "quelle importance accordez-vous au montage ?" ou encore "combien d'heures passez-vous à montager vos vidéos ?". Si ça se trouve, les résultats seraient intéressants.



Dernière édition par Nil Sanyas le Lun 18 Avr - 15:58, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

32 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 15:57

Oops, mon ménage passe après le boulot et après mes vidéos (et après les séries, et après Internet et bien sûr après la lecture :p)

(Bon on est d'accord, je ne dis pas que mes montages sont top niveau là ^^)

On en revient au même point, ce truc que la société a implanté dans le cerveau de tous (hommes et femmes) et qui fait que :
- les femmes ont tendance à se sentir moins douées dans certains domaines (je fais une généralisation, c'est pas bien, je sais)
- les gens ont tendance à préférer du contenu masculin (sauf pour les tuto. mode et beauté).

Je propose une ablation de cette partie du cerveau ou de la psyché...



Dernière édition par MAD le Lun 18 Avr - 16:10, édité 2 fois (Raison : ajout)


_________________
Et sur ce, bonne lecture !

MAD d'EMC
Voir le profil de l'utilisateur http://entremescouvertures.tumblr.com/

33 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 16:04

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Hahaha MAD Wink

Sinon, concernant ton deuxième point à savoir que les gens (hommes comme femmes) ont tendance à préférer du contenu masculin... c'est bien possible en effet. Après tout, on le remarque dans le sport à la TV aussi non ? Du coup, comment changer cette situation ? Pas simple tu vas me répondre, ça reviendrait presque à dire "comment changer toute la société".

Cela dit, les statistiques montrent quand même que les vidéastes femmes qui font dans la science sont suivies majoritairement par... des hommes. Le fait que les internautes femmes ne s'intéressent pas du tout (ou trop peu) à ces sujets est aussi complexe, car il y a comme toujours la question de l'identification. C'est quelque chose qu'on contrôle peu, mais on apprécie généralement plus un contenu dès lors que l'on arrive à s'identifier au vidéaste. Cela vaut pour la couleur de sa peau, son accent, sa taille de barbe et bien entendu sexe. La question de l'identification pourrait aussi expliquer partiellement le succès moindre des vidéastes femmes dans certaines spécialisations. Mais là encore, je parle au conditionnel. C'est de la pure théorie sortie de nulle part.

PS : j'ai édité mon précédent message et rajouté quelques remarques.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

34 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 16:17

Perso je passe plus de temps à la préparation (écriture, mise en scène) et au montage qu'au tournage lui-même. Je ne peux pas donner de temps car c'est différent pour chaque vidéo, émission, livre, figure de style, etc., et au fur et à mesure, j'acquiers des automatismes ou j'automatise mon logiciel. Mais je ferais pareil si j'étais un homme (enfin je crois.
Pour ma part, j'ai eu la chance d'avoir été élevée comme un enfant (et pas comme "une fille" ; si, y'a bien mon prénom qui est féminin, mais ça vient de carolus ou de karl qui veut dire homme, mâle, viril XD). Bien sûr la société autour nous donne toujours une catégorie, mais à la base, je suis moi-même avant d'être du genre féminin. Ce n'est sûrement pas le cas pour tout le monde (homme ou femme) malheureusement.

Edit : Je viens pile de tomber là-dessus : http://kaleidoscope.quebec/



Dernière édition par MAD le Lun 18 Avr - 16:19, édité 1 fois (Raison : Ajout)


_________________
Et sur ce, bonne lecture !

MAD d'EMC
Voir le profil de l'utilisateur http://entremescouvertures.tumblr.com/

35 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 18:27

Je vais juste répondre à Nil Sanyas parce que je rumine cette réponse depuis mon heure de bus

Je trouve - mais peut-être que je me plante totalement hein - que niveau montage, les vidéastes femmes sont en retard par rapport aux hommes. Or un bon montage, c'est une TRES grosse part du succès des vidéos

Comment toi, mec cis (je présuppose que tu es cis car j'espère qu'aucun mec trans ne sortirait des absurdités pareilles et sexistes), tu peux te permettre d'avancer que peut-être les meufs vidéastes seraient moins douées en montage et que ce serait la cause de leur peu de succès ? Dans quel monde cette supposition est correcte ? Déjà que tu le penses dans ta tête, c'est indicatif, mais que tu te dises que c'est pertinent de le partager à tout le monde, ta supposition perso comme ça, sans chiffre, sans preuve, sans fondement. Juste parce que tu aurais constaté, fier de ton objectivité personnelle, que les montages des meufs étaient moins bien que ceux des mecs.
Genre les mecs ne font pas de la daube en montage ? Genre il y aurait proportionnellement plus de meufs peu douées en montage que de mecs ?

Peu importe tes edit, tes nuances, tu l'as sorti.

A ce moment là je peux dire que personnellement, je trouve les vidéos de meufs de meilleure facture du coup tous les mecs sont jaloux et ne regardent pas volontairement leurs vidéos. C'est tout aussi plausible et sans fondement, c'est ma supposition personnelle, théorique.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mademoisellecordelia.fr

36 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 18:54

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
WTF j'ai jamais parlé d'objectivité. Oui je l'ai sorti, et ? "JE TROUVE". C'est dit dès le départ. Tu trouves que les vidéos de meufs sont de meilleures factures niveau montage ? Eh bien pourquoi pas. MOI, ce n'est pas ce que je remarque (sur les tops vidéastes il s'entend, pas tous les vidéastes évidemment !). Si TOI, c'est ce que tu remarques, alors OK, ça ne me pose pas de problème. Ce qui nous différencie, c'est que toi tu me critiques pour ça. Pas moi. Car j'estime que tu penses ce que tu veux.

Avec ta façon de penser, on ne peut rien dire sur rien, on ne peut même pas donner son avis en fait.

Faut donc étayer son avis par une étude scientifique à chaque fois ? SERIEUSEMENT ?

Mon avis est purement subjectif, basé sur des centaines de vidéastes que j'ai vu ces dernières années (genre 10 ans...). Ce n'est pas scientifique, il n'y a pas de stats, c'est subjectif, et je l'assume totalement. Mon dieu, j'ai sorti une énormité, j'ai osé dire que les vidéastes femmes avaient globalement un montage moins bon que celui des hommes (je le répète encore, pas tout le monde, je parle juste du Top). J'ai non seulement osé le penser, mais en plus je l'ai partagé, oulalalalala ! Et sans preuve et sans fondement, oulalala. Ben oui, parce que je l'ai affirmé et j'en ai fait un argument d'autorité, bien sûr............ Ou pas !

Mais heureusement, Cordélia est là pour me remettre dans le droit chemin.

Je réécris donc l'intégralité de mon message.

P.P.S. Autre point rarement abordé, mais j'aimerai le faire ici juste pour alimenter le débat. Je trouve - mais peut-être que je me plante totalement hein - que niveau montage, les vidéastes femmes font de l'excellent travail et il est clair que tous les internautes mâles sont hyper jaloux et boycottent volontairement leurs vidéos uniquement pour cette raison. Le montage est tellement fabuleux qu'ils se disent : "oh mon dieu, un tel niveau, en tant que mec cis blanc hétéro quadra brun droitier carnassier amateur de bière et de football, je ne peux le supporter, c'est comme si ça me castrait littéralement, je ne peux supporter tout ceci, pour la peine, je ne vais regarder que des vidéos mal montées, celles faites par les hommes".

Merci Cordélia.

Heureusement que t'es intervenue pour rétablir cette supposition horrible et mensongère basée sur mon phallus (car c'est forcément lui qui explique tout) et sur mon hétérosexualité problématique qui m'empêche de comprendre les choses qui m'entourent. Car dans le monde de Cordélia, il est désormais interdit de faire une supposition "négative" en fonction d'un genre. Du coup je suppose que je n'ai pas le droit non plus de gueuler que les gars ont trop tendance à beugler et à faire des blagues faciles dans leurs vidéos, ni à relever leur trop grand nombre de fautes de français, choses que je remarque moins chez les vidéastes femmes. Non parce que voilà, cette remarque là, elle est subjective, basée sur aucune étude scientifique, alors non, je ne peux pas le dire, non non non non non non.


On recentre alors le débat : le problème, c'est que les gars ben ils sont tous méchants à boycotter sciemment les vidéos de femmes.



Dernière édition par Nil Sanyas le Lun 18 Avr - 19:04, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

37 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 18:57

Voilà parfaitement le genre de propos qui ne font guère avancer les choses.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw

38 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 19:20

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Cordélia m'agresse directement.

Elle aurait pu se contenter d'un "je pense que tu as tort, ce n'est pas ce que je remarque, à mon avis le problème se situe ailleurs", et j'aurai pu répondre "tu as certainement raison, peut-être que ma vision est biaisée par les vidéos que je regarde et que ce n'est pas représentatif".

Non, au lieu de ça, elle me pond cette merde de commentaire où elle s'attaque à ma personne, à mon orientation sexuelle, à mon genre, à ce que je pense et à ce que j'exprime. Chapeau bas. Du grand art.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

39 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 19:28

Je n'ai pas précisé qui, j'ai dis les propos.
Maintenant on se calme et on reprend une conversation censée et sans prise de bec.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCSdQBJnDbYBnanpOfJMlyYw

40 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 19:45

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Pas de problème à supprimer mes messages s'ils posent trop de problèmes, je comprendrai à 100 %, je ne veux surtout pas "gêner" qui que ce soit. Par avance, toutes mes excuses aux personnes qui ont pu se sentir insultées par mes propos, que ce soit les pro du montage ou les dieux en français.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

41 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 19:52

Faudrait qu'on parte sur des bases scientifiques en fait, des données vérifiables et vérifiées, parce qu'on ne va pas avancer bien loin avec nos opinions personnelles... Enfin, ça, c'est mon opinion personnelle...

Alors, pendant la préhistoire, il y avait les mâles plus grands et plus musclés et les femelles plus frêles et qui portaient les rejetons tous les 9 mois / 9 mois et demi... Enduite,... Bref, sans remonter jusque là, il faut bien se dire que l'évolution c'est lent, et que l'égalité homme/femme ne va pas se faire en 1 siècle ou 2... Mais c'est justement à nous de réfléchir là-dessus posément (ça veut dire OKLM, posey) comme des êtres doués de raison ^^


_________________
Et sur ce, bonne lecture !

MAD d'EMC
Voir le profil de l'utilisateur http://entremescouvertures.tumblr.com/

42 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 20:22

Message du modo :
Juste pour rappel, on est entre personnes civilisées capables de comprendre les autres et d'élever la discussion. Sur un sujet comme celui-ci n'oubliez pas de prendre du recul lorsque vous lisez les interventions et lorsque vous vous sentez pas bien face à l'une d'elle.

Je vous présente Pumpkin, elle dort paisiblement, elle se réveillera si quelqu'un crie trop fort, donc par respect pour Pumpkin, soyez respectueux sinon Pumpkin sera ronchonne (et c'est pas cool de réveiller un chat quand il dort).



Merci à tous, c'est l'une des rares conversations sur Internet et sur ce sujet que je trouve très intelligente et pertinente.


_________________
Allez viens, on est bien sur twitter Geeleek ou ma chaine ou si je vous intéresse pas y'a le Discord de la Vidéothèque d'Alexandrie
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCUJK4G_I5tKgZlr2DwWq7sg

43 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 21:04

J'avance une idée comme ça, mais peut être que les youtubeuses, ont des chaines, plus jeunes ou/et ont buzzé plus tard que leurs homologues masculins ? Du coup plutôt qu'un nombre brut d'abonnés il faudrait peut être comparé la progression sur 1,3 ou 6 mois des chaines des youtubeurs / youtubeuses pour avoir une réelle idée des différences ? (avec toujours à l'esprit une certaine réserve: des différences obligatoires, nombres de vidéos postés, rythme, présence similaires ou non sur les réseaux sociaux, vidéos antérieurs à la périodes continuant à générer un traffic important et amenant automatique plus d'abonnés...)

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 21:12

Je trouve aussi que c'est un peu gros cette histoire de "les femmes montent moins bien que les hommes", c'est un peu les poncifs du genre, comme "les femmes conduisent moins bien que les hommes", et je trouve ça dommage de faire des amalgames, et en tant que femme, je trouve ça super vexant comme propos...


J'ai vu passer des questions qui demandent pourquoi les femmes se lancent moins sur youtube, pourquoi elles gagnent moins d'abonné.es ... alors je vous colle ici quelque chiffres concernant les femmes dans les médias, données issues d'un site gouvernemental.

Quelques chiffres pour rappeler les discriminations faites aux femmes dans les médias (source : haut-conseil-egalite.gouv.fr) :

En 2011, il y a 18% de femmes parmi les expert-e-s invité-e-s dans les émissions de télévision, de radio ou encore les principaux hebdomadaires. A la radio, le temps de parole des experts hommes est de 25 minutes contre 1 minute 35 pour les expertes femmes.
Les femmes sont moins sollicitées en tant qu’expertes que les hommes. Leur présence chute de 44% à 20% lorsqu’elles sont invitées à s’exprimer en tant que porte-parole ou experte.

Plusieurs indicateurs traduisent l’invisibilité des femmes dans les médias :
-Les hommes font 3 fois plus souvent l’objet de photos que les femmes (articles et publicités confondus : 17% montrent des femmes, 53% montrent des hommes) 
-La majorité des hommes représentés sont des politiciens ou des personnalités du monde des arts et des médias ;
-A la télévision, 37% des prises de parole sont le fait des femmes contre 63% pour les hommes.
 
Plusieurs indicateurs traduisent l’infériorisation des femmes dans les médias :
-Les femmes sont 5 fois plus que les hommes citées sans leur nom ou uniquement désignées par leur prénom, y compris lorsqu’il s’agit de femmes politiques ;
-15 femmes pour 39 hommes apparaissent dans l’exercice de leur profession, à la télévision ;
-Les femmes sont représentées 3 fois plus souvent que les hommes dans leurs relations familiales. Elles interviennent plus souvent en tant que témoins ou victimes.
Donc, quand la convention Néocast n'invite pas de femmes à part égale de celle des hommes, elle commet une discrimination qui s'inscrit dans un système constant de dévaluation de la parole et de la médiatisation des femmes.



Donc oui, moi je suis favorable à la parité obligatoire, pour plusieurs raisons, et avant de développer, je tiens à rappeler que parité ne signifie par 50/50 mais 30/70 (on considère le corps de métier de la police paritaire lorsque 30% des femmes sont policières par exemple).

Si c'est inconsciemment que l'on invite très peu de femmes, étant donné que nous avons intégré des schémas patriarcaux depuis la nuit des temps, alors interpeler les gens, remuer, taper du poing, partager, communiquer, être pédagogue pour expliquer ces différences, c'est ce qui fera avancer.

Au début de mon militantisme (ohmondieuouijesuismilitanteféministe, FUYEZ PAUVRES FOUS !) je pensais aussi qu'il ne fallait pas être contre les hommes, qu'il fallait les rassurer, les coucouner, leur dire que c'est pas leur faute, essayer d'expliquer certaines choses. L'ennui c'est qu'après trois ans passés à déconstruire les stéréotypes, on finit par en avoir ras-le-bol de certaines choses, comme la sous-représentation des femmes dans une convention Youtube qui rassemble beaucoup de monde, et quoique vous puissiez en penser, qui brasse de la thune tout de même puisque l'on paie pour y entrer alors que le staf est bénévole - je compte pas pour autant débattre là-dessus, juste dire qu'il faut arrêter d'opposer la gentillette Néocast tout choupi à la méchante capitaliste Vidéocity, c'est légèrement manichéen.

Donc du coup, oui, je trouve ça un peu fort de café de venir dire dans un sujet traitant de sexisme que les femmes sont en retard sur les hommes en matière de montage !

Ce qui serait bien, ce serait donc d'agir, et de réveiller les consciences. Toutes les personnes qui sont pour la parité obligatoire le font à contrecoeur, car on ne devrait même pas avoir à obliger qui que ce soit, c'est carrément aberrant. Mais si on n'oblige pas, rien ne bougera. Alors on se contente d'espérer qu'à plus ou moins court terme, quand les habitudes seront prises, et qu'il sera enfin devenu normal que la moitié de la population mondiale soit représentée à sa juste valeur, alors on n'aura plus besoin d'obliger. Voilà mon point de vue, qui n'est pas le vôtre, on l'aura compris, mais que je tenais à mettre en lumière pour alimenter la réflexion.

Et il ne s'agit pas de discrimination positive. C'est plutôt qu'on serait sujettes à de la discrimination négative.

J'espère avoir été claire et calme, car c'est compliqué de donner un ton lorsqu'on écrit un message, et c'est difficile aussi d'écrire des choses qui ne soient pas mal interprétées. Je trouve sain qu'on débatte, mais j'aimerais aussi qu'on laisse la parole aux femmes et qu'on les écoute, puisqu'en matière de sexisme, elles sont les premières concernées.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCwYpwg9rg8LWjGAgL8f0Mnw

45 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 21:19

Je viens juste un peu rappuyer les propos de Desmu et Mad. On est pas là pour se disputer ou pour faire le procès de qui que ce soit, ni la NéoCast, ni Nil, ni personne.
Je pense sur des sujets sensibles comme ceux là, il serait de bon ton que chacun fasse attention à la manière de formuler ses idées, et lise les messages des autres avec bienfaisance et ne tente pas de prétendre ce que l'autre veut dire ou pense.

Sur ce, je me permet aussi de mettre une image rigolote puisqu'elle me représente xD (humour svp)



Je pense que Nil ne voulait pas dire "les femmes montent moins bien que les hommes", mais plutôt que statistiquement, il y a moins de filles qui savent le faire (et c'est un constat, et c'est à déplorer). On voit généralement surtout des hommes dans les écoles d'audiovisuels (et je parle d'expérience).

Dans tout les cas, je crois qu'on tous d'accord pour dire qu'il y a peu de filles sur Youtube (et même en comptant les chaînes de Make up), et que ça c'est nul et que ça devrait changer Wink

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 21:48

Oui mais ça ne change rien au schmilblick, du coup.

1) Concernant la néocast, que peut-on faire ? J'avais lancé cette idée d'une liste de vidéastes féminines pour la leur envoyer, auriez-vous d'autres suggestions ?

2) Pourquoi regarde-t-on moins de femmes ? Parce qu'on est habitué à ce que le masculin ait l'exclusivité de la parole, du savoir... un exemple parmi tant d'autres : les auteurs étudiés au collège et au lycée. Vous pouvez citer combien d'auteurs ? Vingt, trente? Cinquante pour les plus chevronnés ? Et les auteures ? Dix ? Vingt, ça devient déjà compliqué... Pourtant, les femmes ont aussi écrit. Et si elles ont moins écrit, ce n'est pas parce qu'elles étaient en retard (oui, je trolle) ou stupides, mais bien parce qu'on n'estimait pas nécessaire de leur fournir une éducation. De nombreux auteurs, Molière par exemple, dénoncent ce manque d'éducation fait par des hommes soucieux de garder une femme sous leur coupe (L'Ecole des femmes, le Barbier de Séville... dans une moindre mesure, les Liaisons dangereuses avec Cécile). Tout ça pour dire qu'il faut bien voir d'où vient l'absence des femmes, et à mon avis, pas seulement la constater et la déplorer.
Une fois qu'on a constaté, que fait-on selon vous ? Vous parliez de quotas, et bien moi je trouve que ces quotas ne seraient pas inutiles, et surtout, qu'ils ne nuiraient pas aux mecs. Le quota c'est pas un truc pour enlever des gens compétents et y mettre des incompétents, contrairement au préjugé répandu. C'est juste permettre à des gens qui, autrement, n'en auraient pas la possibilité, d'être représentés quelque part, en accédant à un travail ou à un poste autrement hors de la portée.

Donc du coup, j'insiste : les filles sont moins présentes, moins regardées. Qu'y faire ?

Déjà, je trouve ça dangereux de faire comme s'il y avait compétition sur un même terrain. C'est une autre Histoire et Nota Bene ne sont pas concurrents, pas plus Nota Bene et Dave, ou Dave et Pour la petite histoire. Chacune et chacun aborde ses sujets à sa manière et c'est ce qui est super appréciable sur Youtube. Ca veut aussi dire que plus de filles, ça n'est pour piquer des places aux hommes. Je pense qu'il faut le dire parce que c'est ce qui ressort quand même souvent. Il n'y a pas de peur à avoir par rapport à ça (et je me permets de dire ça pour avoir constaté cette réaction maintes fois de la part des mes amis ou connaissances lorsque je parle de féminisme).

Ensuite, et je reparle de Dave que j'aime bien, j'ai trouvé ça super la collab qu'il a faite avec N'a'RT. Il a pu lui donner un coup de main, la faire connaître d'un plus grand nombre, et leurs vidéos étaient super intéressantes. Et avant que vous ne criiez à la discrimination, non, pour moi, il s'agit juste d'un caméo comme un autre. Souvent les youtubeurs s'invitent entre eux. Pourquoi pas inviter des femmes ? Ca permet de les visibiliser aussi. En me mettant à votre place (vidéaste masculin je veux dire), je réagirais sûrement de la même manière : j'inviterais mes potes mecs à tourner avec moi. C'est ce qui se passe régulièrement. Du coup je jette pas la pierre. Je fais une proposition pour dire que ça peut être une piste pour mettre les femmes sur la voie de l'égalité sur Youtube.

Ensuite, et je mets les pieds dans le plat, advienne que pourra, les blagues sexistes je pense qu'il faudrait arrêter aussi. Y en a pas dans le youtube culturel, mais ailleurs, mon dieu quoi ! Je suis toujours effarée par le pseudo humour du Rire jaune qui adore réduire les femmes à des trous baisables et trop connes pour faire des trucs intéressants. Non, les femmes ne sont pas stupides. Y en a des bêtes, y en a des intelligentes. Comme les hommes quoi. Sauf que les blagues finissent par ancrer certaines choses dans les mentalités. Le préjugé de la fille superficielle parce qu'elle aime se maquiller, ça aussi faut arrêter. Elle fait pas non plus que ça de sa vie, c'est juste qu'elle a peut-être pas osé faire autre chose sur youtube, ou simplement qu'elle l'a même pas envisagé, tant elle voyait les filles dans cette catégorie-là. Par exemple Enjoy Phoenix a mis des années à avouer qu'elle était une grosse gameuse. Pour les filles, c'est aussi mal vu de sortir de leurs cases, faut bien le dire (mal vu de la part du public en général, hommes comme femmes).

Autre exemple, mes élèves maghrébins se traitent entre eux de "sale arabe voleur". Ben c'est grave. Ils ont carrément intériorisé un préjugé et sont convaincus qu'il est réel ! Or, c'est la même chose pour les femmes - les blondes par exemple. Ca incite à penser qu'une couleur de cheveux définit des capacités. Et à force, ça finit par porter un réel préjudice.

J'ai beaucoup de choses à dire, mais je n'irai pas plus loin, déjà parce que ça fait pas mal d'infos en quelques secondes, et aussi parce que je sais que je vais sûrement prendre une volée de bois vert. Mais je ne veux pas pratiquer la langue de bois. Et sans être ni insultante, ni méprisante, je souhaite constater la réalité des choses aujourd'hui, dans un monde sexiste, auquel on participe plus ou moins tous et toutes. Et on peut faire des petits trucs pour y changer quelque chose. Donc ça me tient à coeur d'en parler ici.

Je suis contente que le sujet ait été lancé, et j'espère pouvoir m'y exprimer dans un cadre serein.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCwYpwg9rg8LWjGAgL8f0Mnw

47 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 22:10

Arrêtez de vous battez !
C'est pas pour ça que j'ai ouvert ce sujet Smile
Maintenant qu'on a bien établi et analysé les causes du "pourquoi", ça serait bien qu'on réfléchisse ensemble au "comment" (comment faire pour changer, pour améliorer les choses). Des idées ?

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCeqx-_VStNvoThSdTP8RZpQ

48 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 22:15

Charline, pour la fin de ton message je suis totalement d'accord.
De manière générale il faut arrêter les clichés, sur tout le monde Wink !


Après, je pense que le soucis de la Neocast est plus ou moins un faux problème (je m'explique, criez pas).
Pour moi, une convention, si elle se veut honnête, elle va vouloir inviter un "échantillon" de ce qui se fait sur Youtube. Impossible d'inviter tout le monde. Moi à leur place (et je crois que c'est ce qu'ils ont fait, mais j'en suis pas sûr), j'aurai envoyer des invitations aux chaînes cools et un minimum connue. Peu m'importe que ça soit des hommes ou des femmes. Du coup forcément on s'en retrouve avec un déséquilibre, qui est représentatif de ce qui se fait sur Youtube.

Et moi je suis contre les quotas, que je considère comme une discrimination positive. Le problème c'est qu'il faut juste faire changer les mentalités des gens et inciter des filles qui n'osent pas à aller sur Youtube.
Pour moi, c'est pas un "problème en soit" qu'il y ai peu de filles invités à tel ou tel convention, c'est juste symptomatique de ce qui est présent sur le net. Et je trouverai ça pas normal qu'arbitrairement on décide de changer les critères de sélection pour surreprésenter un genre plutôt qu'un autre. C'est pas comme ça que je vois la résolution de ce problème en tout cas. Je résoudrai pas une inégalité par une autre inégalité...


Le problème c'est que, comme ça a déjà été dis, le sexiste c'est quand même assez ancrée dans la société, dans les moeurs et dans les mentalités. En bref, les nanas reçoivent des commentaires sexistes (CF la photo de Ginger, ou le commentaire qu'avait reçu Seriously, et des milliers d'autres exemples à base de "t tro bone" dans les commentaires), elles ont peur d'être jugés sur leur physique ou ce genre de choses.
Peut être aussi que, comme tu dis, elles ont moins l'habitude de prendre la parole et de donner leur avis, du fait de la société Wink ! C'est à mon avis un fait à prendre en compte.
Tout ça, fait que plein de filles n'osent pas se lancer sur Youtube. Parce que juste si c'est pour se taper 2 jours d'écriture/tournage/montage pour recevoir un "mmmm ta l'air démé le sex", je comprends qu'on se lance pas...

Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 22:26

Ben pour moi en tant que fille c'est un problème en soi que les filles soient pas invitées à des conventions :O l'an dernier y avait les Brigades du livre qui avaient alors moins de dix mille abo je crois, et là C'est une autre histoire n'est pas invitée alors qu'elle en 36 000.

On a besoin aussi d'être représentées. Il doit y avoir des modèles féminins un peu partout. Les filles se lancent moins dans la culture par exemple, tout simplement parce qu'elles ne voient pas de filles dans la culture sur youtube. C'est tout bête mais c'est un engrenage. Et donc moins on voit de femmes moins on en invite, moins elles sont invitées, moins on les voit. Donc tu vois que ça finit par coincer.

Ensuite non, c'est pas représentatif de Youtube 5 filles sur 70 mecs Surprised si on prend en compte le lifestyle, les DIY et les tutos coiffure/make up, je suis désolée mais on atteint un nombre égal filles/garçons. Pour moi par exemple, la convention est pas du tout représentative rien que parce qu'il y a aucune Youtubeuse beauté, comme si la beauté c'était un domaine méprisable en soi.

Et Datman, on se bat pas, et si tu as lu mon message, tu auras remarqué que j'essaie d'y lister des solutions pour résoudre le problème, justement. En tâchant d'expliquer le problème en passant, vu que sans explication on aura du mal à tout résoudre vu la complexité du sujet Smile

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCwYpwg9rg8LWjGAgL8f0Mnw

50 Re: à propos du sexisme sur YouTube le Lun 18 Avr - 22:39

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
Charline Zola a écrit:
Donc du coup, oui, je trouve ça un peu fort de café de venir dire dans un sujet traitant de sexisme que les femmes sont en retard sur les hommes en matière de montage !

Wow.

Certes, ça parle du sexisme, mais du sexisme sur YouTube (et même plus précisément lors des invitations aux conventions, mais l'un découle de l'autre). Donc j'essaie d'aborder un point technique propre aux vidéos, puisque je répondais aux questions de croissance des abonnés. En gros, j'essaie de rester dans le sujet tout en tentant d'aborder un angle différent, en essayant de sortir des sentiers battus et de ne pas me contenter des arguments 1000 fois entendus auparavant et qui ne font pas forcément avancer le schmilblick sur le sujet même des vidéos. Mais bon, a priori, j'ai tout faux Wink Mea culpa.


Charline a écrit:Voilà mon point de vue, qui n'est pas le vôtre, on l'aura compris

...

Sur quelle base tu estimes que ton point de vue est différent du nôtre (et y'a qui dans ton "vôtre" ? tout le monde ?) sur un point qui n'a quasi pas été abordé dans ce topic, à savoir la parité via quota ? Moi je suis plutôt d'accord avec toi et donc pour ce système en fait (s'il est bien fichu). Contrairement à DFKpmo, je ne pense pas qu'il "suffise" de faire changer les mentalités, car ça pourrait juste prendre 1000 ans et encore, même pas sûr. Les mentalités, ça ne change pas si naturellement qu'on ne le croit.

Mais bon, t'as décidé par avance que forcément, c'était pas notre point de vue Wink (c'est cool les débats où l'autre te dit par avance ce que tu penses, ça permet de gagner vachement de temps).

Sinon, question concrète, quelle parité aurait-il fallut à la Neocast à votre avis ?

Mais du coup, est-ce qu'il faut faire la même chose pour les vidéastes en fonction de leur couleur de peau ? De leurs origines géographiques ? Si y'a trop de blancs/ches est-ce un problème ? Si y'a trop de parisiens ? Parce que toutes les questions que vos soulevez, on peut les étendre à bien d'autres domaines où in fine la problématique est la même...

Je crains que ce topic ne tourne en rond. Charline, je suis d'accord avec tout ce que tu dis en gros, mais en fait je ne saisis pas où tu veux en venir précisément vis-à-vis du sujet de base (croissance des abonnés, conventions toussa). Je sais bien que ça dépasse ce cadre, tout le monde sera d'accord sur ce point, mais... c'est quoi le but ? Réveiller les consciences des vidéastes hommes pour qu'ils invitent plus de vidéastes femmes dans leurs vidéos lorsqu'ils font des collab ? Les pousser à tenir des propos moins sexistes dans leurs vidéos ? Faire un message commun à adresser à la Neocast pour que les gérants comprennent le problème de fonds et agissent en conséquence lors de la prochaine édition ?

Bref, je cherche des éléments concrets à apporter. La liste de vidéastes féminines à remettre à la Neocast (et aux autres conventions), c'est excellent, tout du moins si elle est lue ensuite...

P.S. Je vais encore passer pour le vilain petit canard, mais je pense (j'ai pas de preuve scientifique Cordélia ok ?) que les vidéastes sont bien en concurrence entre eux contrairement à ce que tout le monde dit. Que ce soit dans une convention (les places y sont limitées) ou même tout simplement parmi les internautes qui regardent leurs vidéos. Quand au début de YouTube, y'avait 10 vidéastes de talents qui se battaient en duel, ça passait, tu pouvais tous les voir, et même tu regardais ceux qui faisaient du contenu très moyen histoire de passer le temps.

Aujourd'hui, vu que des vidéastes intéressants, il peut bien y en avoir 1000, eh bien tu dois forcément faire un choix et "prioriser" ce que tu regardes, parce que les journées font 24h et que tu ne peux pas tout voir. Et là, les goûts personnels, les sujets abordés, la façon de présenter les choses, etc. fait que tes vidéos seront vues en priorité ou repoussées à plus tard... le plus tard pouvant devenir un beau "jamais" vu que de nouvelles vidéos arrivent tous les jours dans les notifications des internautes.

Je suis donc persuadé qu'il y a bien une compétition entre vidéastes, et là où avant, faire une vidéo moyenne pouvait passer, aujourd'hui, avec la même vidéo, tu paraitras fade par rapport aux autres qui bossent plus, notamment sur la forme. Je n'ai pas utilisé le terme montage, mais il n'est pas loin Twisted Evil Mais bon, j'ai surtout digressé, désolé.

Note (vous postez pendant que j'écris, du coup y'a de nouveaux messages et je rajoute au fur et à mesure) : d'où dire que les vidéastes femmes ont des montages "moindres" est un cliché ? Vous allez pas me dire que c'est un cliché connu quand même... D'ailleurs, je n'en fais en aucun cas une fatalité...

Note 2 (arrêtez de postez bon sang !) : Charline, tu trouves anormal que la Neocast n'invite pas de YouTubeuses beautés... mais, les gars de la Neocast, concrètement, ils ont quand même le droit de placer des filtres où ils veulent. S'ils ne veulent pas de Tutos beautés ou d'autres types de vidéastes, c'est leur choix, la convention doit-elle forcément être représentative de toute le YouTube Game ? Est-ce que les vidéastes beautés n'ont pas une assez grande visibilité ? Elles font des rencontres abonnés très régulièrement en plus pour certaines. Après, peut-être que des conférences de vidéastes modes et beauté pourraient être intéressantes, pourquoi pas. Mais si les gars de la Neocast n'en veulent pas...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum