Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Yohann From Outer Space

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26 Re: Yohann From Outer Space le Lun 23 Fév - 17:39

Disons que les DVD MGM ont une réputation à tenir: presque jamais de bonus, qualité audio/vidéo souvent médiocre, pan and scan à gogo, sous-titres faits à l'arrache... je vous parle même pas des films où il y a plusieurs langues et où parfois les sous-titres sont superposés (oui, DVD de l'année du dragon, je t'aime, mais tu as ce gros défaut).


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: Yohann From Outer Space le Lun 23 Fév - 18:25

El Farfadosh

avatar
Bras droit
Boulala comment ça clash MGM ! xD En plus le DVD est distribué par la United Artist alors hein !
(Bon c'est devenu une filiale de la MGM depuis 1997, MAIS C'EST PAS UNE RAISON !)

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ElFarfadosh

28 Re: Yohann From Outer Space le Lun 23 Fév - 23:58

MGM = My Great Massacre


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 16:58

Nouvelle vidéo, où je parle vite fait de MGM, mais surtout d'une autre boite de prod', un monument du mauvais goût des années 80, la Cannon. Parmi les dirigeants de cette entreprise, l'improbable Menahem Golan, et parmi les réals et les acteurs de films produits on a, en vrac, Tobe Hooper, Chuck Norris, JCVD, Sylvester Stallone, Menahem himself, Lou Ferrigno, Charles Bronson et... Jean-Luc Godard?


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 18:31

Nil Sanyas

avatar
Québé quoi ? ... Ah non ! Français !
J'ai bien aimé ta vidéo globalement.

Juste un point qui m'a parfois gêné : ta façon de parler. Par exemple, à certains endroits, tu dis "monde entier". Mais tu fais une grosse coupure entre monde et entier. Je ne sais pas si c'est fait exprès, si c'est ta façon de parler, mais c'est bizarre.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.votrejournaliste.com

31 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 18:40

Merci! Et à priori, ça doit être ma façon de parler... désolé.


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 18:50

Ah , c'est vrai, j'ai tiqué au même endroit ...

Mais sinon j'aime toujours autant Smile

Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 18:51

Danke! Et haut de page, du coup je me permet de remettre la petite dernière:



_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: Yohann From Outer Space le Jeu 12 Mar - 19:16

Bentech

avatar
N'a pas de sous titre et il s'en fout
Elle était très sympa, je connaissais pas du tout l'histoire derrière ces nanards :-)


_________________
Bentech
Dangereux Musicopathe, je vous ai à l'Oreille Wink

https://www.youtube.com/user/temporislaserie
Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 9:54

Nil Sanyas a écrit:J'ai bien aimé ta vidéo globalement.

Juste un point qui m'a parfois gêné : ta façon de parler. Par exemple, à certains endroits, tu dis "monde entier". Mais tu fais une grosse coupure entre monde et entier. Je ne sais pas si c'est fait exprès, si c'est ta façon de parler, mais c'est bizarre.

C'est pas faux.

Sinon dans les commentaires les amis, une discussion de haute volée entre votre serviteur et deux internautes d'une incroyable mauvaise foi que mon frère résume très bien ainsi :
"Cette phrase est en bon français, je le reconnais puisque je n'ai aucun argument pour dire le contraire, mais si je l'ai mal comprise, c'est pas ma faute, mais celle de la phrase."

J'aime tellement. I love you


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 11:16

Bentech a écrit:Elle était très sympa, je connaissais pas du tout l'histoire derrière ces nanards :-)

C'est un des buts de la chaîne: faire découvrir le monde qui se cache derrière la galaxie des films pourris. Je trouve les gens qui évoluent dans ce milieu complètement fous. Je sais pas à quel point faut être cinglé et passionné pour se dire qu'on va consacrer sa vie entière au tournage de tels trucs, et encore plus pour continuer à être motivé même en ayant des retours critiques pas franchement enthousiastes. Quand je vois des personnes mettre autant d'ardeur dans la production, l'écriture et la réalisation de trucs aussi cinglés que "Hey, j'ai une super idée, on va faire un film avec une secte d'adorateur des tronçonneuses qui se servent de prostituées pour attirer des personnes à sacrifier", moi, ça me force le respect.

@thauma: pour la volée de commentaires sur la phrase, j'avoue être un peu surpris par son ampleur et être pas persuadé de son bien-fondé, mais bon, pour la défense de celui qui a lancé cette salve, il a au moins l'air d'avoir de jolies connaissances en matière de cinéma.


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 11:25

Bentech

avatar
N'a pas de sous titre et il s'en fout
Faut être au moins aussi fou et passionnés que ceux qui mettent des vidéos sur internet XD
Attends la...... Qu'est-ce que j'ai dis ? ^§


_________________
Bentech
Dangereux Musicopathe, je vous ai à l'Oreille Wink

https://www.youtube.com/user/temporislaserie
Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 11:30

Ouais genre les gars qui continuent à poster des vidéos alors qu'en plus d'un an et demi d'activité sur youtube, ils ont même pas réussi à avoir 1000 abonnés, c'est vraiment des gros masos.


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 11:40

Léo

avatar
Boit du sato toute la journée
Yohann From Outer Space a écrit:
Quand je vois des personnes mettre autant d'ardeur dans la production, l'écriture et la réalisation de trucs aussi cinglés que "Hey, j'ai une super idée, on va faire un film avec une secte d'adorateur des tronçonneuses qui se servent de prostituées pour attirer des personnes à sacrifier", moi, ça me force le respect.

Je trouve ça plutôt rassurant que des gens comme ça existent, et puissent réaliser leurs délires et bosser leur art sans le faire dans un but de récompense sociale ou financière conséquente, perso Razz

Sinon je kiffe ta chaîne, je sais pas si je te l'avais déjà dit I love you

Voir le profil de l'utilisateur http://dirtybiology.net

40 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 11:49

Non Léo, tu ne m'avais jamais exposé ton petit cœur. Tu sais, je dois te dire... moi aussi je t'aime. Tu trouves pas que la température est un peu montée? Tu peux venir chez moi, mes parents sont pas à la maison.


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 12:08

Yohann From Outer Space a écrit:@thauma: pour la volée de commentaires sur la phrase, j'avoue être un peu surpris par son ampleur et être pas persuadé de son bien-fondé

Si si, c'est fondé dans le sens où il te reproche un truc qui ne pose aucun problème quand on sait lire le français. C'est la base. Les mots ont un sens, on ne leur donnent pas le sens qu'on veut poufpouf voilà.
Reste qu'après c'est effectivement pas très grave, on aurait pu se contenter de ton analogie avec le PSG What a Face
Mais la mauvaise foi m'agace.

mais bon, pour la défense de celui qui a lancé cette salve, il a au moins l'air d'avoir de jolies connaissances en matière de cinéma.

Malheureusement si la culture suffisait à rendre intelligent, ca sera bcp trop simple...


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 12:39

Bentech

avatar
N'a pas de sous titre et il s'en fout
On va monter un club des moins de 1000 Wink


_________________
Bentech
Dangereux Musicopathe, je vous ai à l'Oreille Wink

https://www.youtube.com/user/temporislaserie
Voir le profil de l'utilisateur

43 Re: Yohann From Outer Space le Ven 13 Mar - 12:46

Bentech a écrit:On va monter un club des moins de 1000 Wink

ouais, mais a nous tous on risque de dépasser les 1000, quand même. Ca tient plus ! Laughing


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: Yohann From Outer Space le Sam 14 Mar - 6:58

Les vidéos sont bien chouettes, avec une nette préférence pour les fiches techniques qui sont assez claires mais sur lesquelles je retiendrai néanmoins deux points qui me gênent un peu.
D'abord, sur la forme, comme Nil Sanyas et les deux Thaumatropes, il y a des coupures "lecture" qui marquent un peu l'oreille, surtout que le tout est assez fluide. Je ne sais pas si c'est lié à ta façon de parler, en tout cas c'est exactement le même souci - et la même diction - que François Theurel dans son émission Fossoyeur de films.  Cette impression est d'autant plus forte que bien évidemment, émissions de cinéma obligent, on retrouve des thèmes communs (cf. le Fusil de Tchekhov) et j'ai eu un peu le sentiment d'entendre la même chose deux fois, dite de la même façon.
Ensuite, sur le fond, si les sujets sont bien choisis, j'ai toujours l'impression qu'il manque un petit quelque chose pour les parfaire. Pour revenir à l'émission sur le Fusil de Tchekhov, il me semble (mais je suis tellement loin d'être un expert que mon avis vaut ce qu'il vaut, c'est-à-dire 20 yens) qu'il aurait pu être contrebalancé par la symbolique des objets, par la contemplation de ceux-ci, ou toutes ces choses qui vont à l'encontre du concept du fusil. Je conçois tout à fait qu'on ne puisse pas parler de tout, mais le sentiment que j'ai eu en fin d'émission était que c'était une mécanique fondamentale de la dramaturgie (cf. "spoiler universel", même si tu tempères par des limitations) alors qu'en fait, une énorme partie des oeuvres s'en éloigne, sans faire du détail ou du deus ex machina.

En dehors de ces deux points, qui relèvent un peu de pignolage dans les règles, j'apprécie vraiment bien cette émission et m'abonne de ce pas Surprised

Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: Yohann From Outer Space le Sam 14 Mar - 11:36

Bon déjà: merci pour les retours!

Pour ce qui est de ma diction qui rappelle celle du fossoyeur, c'est une remarque qu'on me fait depuis mes tous débuts. C'est totalement involontaire. Peut être que ça vient du secteur où j'ai grandi, puisque si j'ai tout bien suivi il vient d'Avignon, et moi j'ai passé mes 18 premières années à quelques dizaines de bornes de là.

Pour ce qui est du fait que les fiches techniques ne soient pas "complètes": j'en suis conscient et c'est totalement volontaire. Le but premier de cette émission, c'est de présenter un terme technique, une personnalité, une période du cinéma, etc. en environ 5 minutes, pour que ça puisse servir à moi (ou à d'autres) dans de futures vidéos. Je ne vise pas l'exhaustivité, sans ça je devrais donner toute une série de cours de plusieurs heures chacun. De plus, mêmes les fiches techniques sont agencées de façon à se compléter les unes les autres: c'est par exemple pour ça que j'ai décortiqué deux "clichés" (les durs à cuire et les extraterrestres) avant de parler de la suspension consentie de l'incrédulité. Après, si besoin de complément ou envie de discuter sur d'autres points il y a, il y a les commentaires, les forums où je traine, facebook, twitter, etc.

Par exemple, pour répondre à tes questions, je suis bien d'accord pour dire que les objets insérés dans les films peuvent juste être là pour la contemplation ou pour le symbolisme. Mais je pense que parler de ça aurait été un peu hors sujet de traiter ça avec le fusil de Tchekhov. En effet, dans le cas de la contemplation, il apparait généralement assez clairement que ce qu'on regarde ne va avoir aucune influence dans le reste du film, et dans le cas du symbolisme, l'objet a une influence généralement juste au moment où il apparait à l'image. Or, je parlais de ce qui apparait à l'écran et qui peut être soupçonné de pouvoir avoir une influence plus tard dans le film, d'où le fait que ça me semble hors-sujet. Après tu remarqueras que mes phrases comportent des "généralement", il y a bien entendu des exceptions, des contres-exemples. Et il demeure selon moi que le fusil de tchehov est fondamental en dramaturgie, même si de nombreuses œuvres font sans.

Par contre pour les sujets qui reviennent deux fois, alors là, je suis pas d'accord (et même un peu vexé): je prends toujours bien soin de vérifier que personne n'a fait de vidéo sur le sujet que je veux traiter avant de me lancer dans la réalisation d'une vidéo, justement pour éviter de faire de la redite (bon j'avoue ne pas checker les vidéos de Durendal, parce que c'est trop long et que je le supporte plus). Mieux: pour le coup du fusil de Tchekhov, le fossoyeur en a parlé... après ma vidéo sur le sujet. Donc bon, si il y en a un qui faut taxer pour répétition, là pour le coup, c'est pas moi. Cool

Voilà voilà. Smile


_________________
Fanboy n°1 de Georges Pernoud. Deal with it.
Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: Yohann From Outer Space le Sam 14 Mar - 12:44

En plus le fossoyeur, c'est pas approfondit un brin, c'est limite tu ouvres un dico cinéma et y a écrit pareil. Je trouve ton épisode sur le fusil de Tchekhov bien mieux (après c'était pas son but au Fossoyeur de faire un épisode dessus, c'était juste pour expliquer le principe du film -the rover il me semble- qui ne reposait que sur ça).

Yohann a écrit:Par exemple, pour répondre à tes questions, je suis bien d'accord pour dire que les objets insérés dans les films peuvent juste être là pour la contemplation ou pour le symbolisme. Mais je pense que parler de ça aurait été un peu hors sujet de traiter ça avec le fusil de Tchekhov. En effet, dans le cas de la contemplation, il apparait généralement assez clairement que ce qu'on regarde ne va avoir aucune influence dans le reste du film, et dans le cas du symbolisme, l'objet a une influence généralement juste au moment où il apparait à l'image. Or, je parlais de ce qui apparait à l'écran et qui peut être soupçonné de pouvoir avoir une influence plus tard dans le film, d'où le fait que ça me semble hors-sujet. Après tu remarqueras que mes phrases comportent des "généralement", il y a bien entendu des exceptions, des contres-exemples. Et il demeure selon moi que le fusil de tchehov est fondamental en dramaturgie, même si de nombreuses œuvres font sans.

tout à fait d'accord, je n'ai pas trop compris le rapport avec le fusil de Tchekhof...


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

47 Re: Yohann From Outer Space le Sam 14 Mar - 14:29

Je ne dis bien sûr pas qu'il y a copie ou quoique ce soit avec le fossoyeur, je dis juste qu'à mon oreille ça sonne comme un truc déjà entendu à cause de la diction, ce qui est idiot (de ma part) puisque le travail fourni est, comme le précise les thaumatropes ci-dessus, pas du tout le même.
J'ai quand même bien du mal à m'en défaire, mais c'est aussi parce que je découvre ta chaîne alors que je connais celle du Fossoyeur depuis un moment. Ça parasite, c'est dommage.
Comme tu le précises, d'ailleurs, quand bien même un sujet aurait déjà été traité, rien n'empêche de le traiter une nouvelle fois sous un angle différent, comme tu l'as fait. Alors mea culpa si j'ai été mal compris Very Happy
Quant à Durendal, ahem... Restons dans le cinéma.

Pour revenir sur la symbolique et la contemplation, je comprends bien vos points de vue, et il me va d'ailleurs très bien, à ceci près que cela reste pour moi au coeur du sujet.
La symbolique peut être ce que tu dis, cloisonnée à un instant T pour marquer une étape de l'histoire, du développement d'un personnage, ou que sais-je encore, mais elle peut aussi être l'élément qui, attaché d'origine à un objet, reviendra plus tard et sera gratifiant pour le spectateur (cf. le livre Simulacres et Simulation du premier Matrix, qui trouve écho dans toute la trilogie sans pourtant être rattaché par la suite à l'objet).
Pour la contemplation, je partage ton point de vue et effectivement, on est aux limites du sujet, mais d'une part, il ne m’apparaît pas toujours évident qu'on est en face d'une pure scène de contemplation (surtout quand on connaît la théorie du fusil, justement), et d'autre part - et surtout - si le fusil de Techkhov revient à dire "n'ajoutez pas d'éléments inutiles à votre histoire", quid de la contemplation ? Jusqu'où va l'utilité d'un élément, et qu'est-ce qu'on considère comme utile à une histoire ?
Si la symbolique est pour moi une extension de la théorie, la contemplation peut être une de ses limites. Qu'en pensez-vous ? (je ne sais pas si c'est un bon sujet pour débattre de ça... Désolé si ce n'est pas le cas !).

En tout cas, je me rends compte en écrivant ceci qu'il aurait été très compliqué voire impossible de traiter ces points dans ta vidéo, et que de ce fait, tu as eu bien raison de faire ce que tu as fait (les commentaires étant là, comme tu le dis, pour compléter le tout). Et comme ça appelle au débat, c'est assez cool !

Voir le profil de l'utilisateur

48 Re: Yohann From Outer Space le Dim 15 Mar - 10:36

La contemplation n'est jamais utile à l'histoire.
Par contre elle peut l'être pour la,mise en scène et l'ambiance.
Ça n'a strictement aucun rapport avec le fusil de tchekhov qui est un prétexte scénaristique


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: Yohann From Outer Space le Dim 15 Mar - 12:40

Tu es bien strict Very Happy
Je pense qu'on ne parle en fait pas du même objet. Pour moi, le fusil de Tchekhov n'est pas (du tout) un prétexte scénaristique, c'est un ressort dramaturgique qui gratifie le spectateur par la réapparition d'un objet qui a été préparé. Et c'est par ce biais que la contemplation est une limite (ou une variante ?) puisqu'on amène toujours le spectateur à remarquer des détails, mais sans intention cette fois de les remettre plus tard en récit.
D'ailleurs, je ne sais pas si on peut dire que la contemplation n'est jamais utile à l'histoire. Si "utile" veut dire que cela ne fait pas avancer le récit, je peux le concevoir, si en revanche on considère que les symboles que sous-tend le récit sont utiles à l'histoire qui les lie, la contemplation me paraît alors être un terreau fertile à la symbolique et serait alors de ce fait utile. Mais pour ce dernier point de vue, j'avoue ne pas être encore très convaincu...
Qu'en dis-tu ?

Voir le profil de l'utilisateur

50 Re: Yohann From Outer Space le Dim 15 Mar - 16:30

La contemplation, c'est un choix de mise en scène, ça n'apparait pas dans le scénario. Pour moi le récit, l'histoire, c'est le scénario, l'enchainement de péripéties si tu veux. On ne parle pas vraiment de la même chose je crois :
Toi tu parles pas de l'histoire, mais du "sens" global qu'on peut donner à un récit, qui est généralement appuyé par les choix de mise en scène, alors que moi je parle de récit stricto sensu. Toi, tu parles de vision subjective, de suggestion, d'interprétation... De philosophie, en somme. Le fusil de tchekhov, c'est tout sauf philosophique. C'est mécanique ;-)
C'est un autre sujet.


_________________

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum